|     | 

Lichtblicke


Par Véronique Kolber

Résumé

Année de création :

Chacun entre nous est le plus proche de soi-même mais rien ne nous est plus étrange que notre propre personnalité. On ne peut que deviner pourquoi c’est ainsi. C’est peut-être justement cette proximité qui nous masque le regard sur l’essentiel. Nous

Chacun entre nous est le plus proche de soi-même mais rien ne nous est plus étrange que notre propre personnalité. On ne peut que deviner pourquoi c’est ainsi. C’est peut-être justement cette proximité qui nous masque le regard sur l’essentiel. Nous voyons toujours tout de la même perspective, jamais le contexte, uniquement le détail. Aveuglé, nous errons à travers l’espace et le temps à la recherche de réponses sur des questions que personne n’a posées.Pourquoi je me prends en photo dans des miroirs, je ne saurais dire. C’est peut-être mon moyen personnel de chercher des réponses, de changer mon point de vue et d’observer le tout de l’extérieur. Le miroir devient fenêtre, à travers laquelle la lumière tombe sur mon plus profond et permet de rendre plus claire la vue sur les différentes facettes de ma personne, qui étaient cachées avant.Dans le miroir je me reconnais moi-même.

V.K.