|     | 

American Pictures 1970-1975


Par Jacob Holdt

Résumé

Année de création :

Jacob Holdt a 24 ans lorsqu’il décide, en 1971, comme beaucoup de ses jeunes compatriotes danois, de parcourir le continent américain. Il atterrit au Canada, compte traverser rapidement les Etats-Unis pour arriver à la véritable destination de son voyage : l’Amérique

Jacob Holdt a 24 ans lorsqu’il décide, en 1971, comme beaucoup de ses jeunes compatriotes danois, de parcourir le continent américain. Il atterrit au Canada, compte traverser rapidement les Etats-Unis pour arriver à la véritable destination de son voyage : l’Amérique du Sud. Mais dès qu’il passe la frontière canadienne, Jacob Holdt est frappé par une Amérique où règnent la pauvreté et l’exclusion des couches sociales défavorisées. Outré, il décrit cette misère dans les lettres à ses parents qui, eux, restent incrédules. Son père lui envoie cependant un petit appareil photographique pour qu’il puisse ajouter des preuves tangibles à ses récits. C’est ainsi que commence le long périple du jeune danois à travers les Etats-Unis qui ne doit aboutir que 5 ans et plusieurs milliers de clichés photographiques plus tard, avec une œuvre bouleversante : ‘American Pictures 1970-1975’, édité en 1978 sous forme de livre.

Jacob Holdt est resté une figure importante du milieu militant danois, même s’il a abandonné plus ou moins la photographie aujourd’hui. Ses images de l’Amérique des démunis des années ‘70 ont trouvé une large répercussion et ont inspiré en grande partie les films Dogville et Manderlay de Lars von Trier. En 2008, sa publication ‘Jacob Holdt, United States 1970 – 1975’, éditée par Steidl GwinZegal, Allemagne (2007) a été nominée pour le prestigieux Deutsche Börse Photography Prize.