|     | 

Historique de la photographie luxembourgeoise


La photographie au Luxembourg

Durant les premières décennies qui suivent l’invention de la photographie (1839), ses adeptes luxembourgeois parcourent une évolution classique : nouvelle orientation suite à une carrière de peintre, apprentissage au Luxembourg ou à l’étranger, atelier, carrière de portraitiste ou de paysagiste de vues pittoresques et populaires, éditeur de cartes postales etc. Rien d’exceptionnel dirait-on, pourtant il importe de citer quelques noms dont les œuvres et découvertes ont marqué cette époque : Tony Dutreux (1838-1933), Gabriel Lippmann (1845-19213), Édouard Kutter (1887–1978), Charles Bernhoeft (1859-1933), Batty Fischer (1877-1958) ou encore Pol Aschman (1921–1990).

Au 20ème siècle, la photographie devient objet commerciale et important moyen de communication et par conséquence, fait une massive apparition dans la presse. Le photoreportage et le photojournalisme - qui suite aux grand tourments de la première moitié du siècle - connaissent un grand succès au niveau international et deviennent lors des années 30 à 60 également au Luxembourg les genres privilégiés e.a. de Tony Krier (1906 – 1994) et de Théo Mey (1912- 1964).m Une approche photographique plus artistique et humaniste voit ses débuts dans les travaux de Romain Urhausen (1930 - ), Édouard Kutter jr. (1934 - ) et Norbert Ketter (1942 – 1997). Encouragés par ces pionniers, la scène photographique artistique se développe et en début des années 80 ouvrent les premières galeries dédiées à la photographie : la Galerie de Jochen Herling à Luxembourg et la Galerie Nei Liicht à Dudelange. Soucieux de la sauvegarde et de la valorisation du patrimoine photographique (dont The Family of Man et The Bitter Years) et du soutien à la création, l’Etat met en place le Centre national de l’audiovisuel (CNA) en 1989.

Aujourd’hui, des institutions comme le CNA et les Centres d’art à Dudelange, le Casino-Forum d’Art Contemporain, le Musée d’Art moderne Grand-Duc Jean (Mudam) et la Photothèque à Luxembourg, le Musée The Family of Man à Clervaux ou des bourses tels que le programme Mosaïque et l’Aide à la création et à la diffusion en photographie du CNA ou encore des manifestations telles que les Photomeetings à Luxembourg, Cité de l’Image à Clervaux et le Mois Européen de la Photographie encouragent la création photographique au Luxembourg afin que de nouveaux talents puissent se produire (Patrick Galbats, Armand Quetsch, Justine Blau, Mike Bourscheid, Sophie Jung, …) et des photographes établis comme Yvon Lambert, Gast Bouscht/Nadine Hilbert, Luc Ewen, Michel Medinger, Christian Aschman, Andres Lejona, … puissent continuer et évoluer dans leurs démarchent photographiques et artistiques.