|     | 

Télévision


Il existe actuellement 5 chaînes de télévision diffusant des émissions en langue luxembourgeoise sur l’ensemble du territoire national. 

RTL Télé Lëtzebuerg

La plus importante reste RTL Télé Lëtzebuerg qui fait partie de RTL Group et produit une à deux heures d’émissions par jour en langue luxembourgeoise dont un talk show, un journal et un magazine entre 18.40 et 20.00 hrs. Un résumé du journal en français est proposé aux étrangers résidant au Luxembourg. Une émission culturelle, une émission scientifique, des émissions sportives et un débat s’y rajoutent le week-end. Les émissions régulières entre 19.00 et 20.00 hrs sont rediffusées sur la chaîne RTL et den 2ten RTL tout au long de la soirée.

Toutes les émissions sont par ailleurs disponibles en archives sur le site internet de RTL. Sur den 2ten RTL, le journal est rediffusé avec sous-titres français.

Des retransmissions en direct de certains événements (fête nationale, matchs de football, Tour de France, etc.) complètent la grille RTL.

En 2011, RTL Télé Lëtzebuerg produit pour la première fois, en collaboration avec le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle, une sitcom luxembourgeoise. Cette première série, intitulée Weemseesdet, produite par Deal Productions, a été lancée à l’automne 2011.Elle a été suivie à l'automne suivant par une deuxième sitcom intitulée cette fois Comeback et produite par Lucil Film.
Selon la régie publicitaire IP, l’audience globale (y compris den 2ten RTL) était de 73,8% de la population +12 en 2010.

RTL Télé Lëtzebuerg est une télévision privée mais un accord signé entre le gouvernement luxembourgeois et Bertelsmann AG et ses filiales luxembourgeoises RTL Group et CLT-UFA, qui porte sur les concessions et permissions exploitées par le groupe depuis le Luxembourg, détermine certaines règles de base concernant les émissions de service public à prester par la chaîne.

En-dehors des sitcoms, RTL Télé Lëtzebuerg ne produit pas de fiction ni de documentaires autres que des reportages. La chaîne achète par ailleurs très rarement des films étrangers, la grille ne prévoyant guère de plage pour la diffusion de productions extérieures au journal et au magazine.

Le Luxembourg présente donc la situation à peu près unique au monde d’un pays qui ne dispose pas de chaîne de télévision susceptible de produire ou de faire produire des longs ou des courts métrages. De ce fait, une importante source de fonds manque aux producteurs luxembourgeois que le gouvernement s’évertue à combler par des aides substantielles aux productions nationales.

Le Centre national de l'audiovisuel collabore à plusieurs niveaux avec RTL Télé Lëtzebuerg.

La CLT-UFA a ainsi signé une convention avec l’Etat qui confie au Centre national de l'audiovisuel l’ensemble des archives films, vidéo et son de la chaîne luxembourgeoise. Sur la base de cet accord, le CNA détient les droits sur toutes les images de la chaîne tournées il y a 15 ans ou plus.

Par un autre accord passé entre RTL Télé Lëtzebuerg et le Centre national de l'audiovisuel, le CNA dispose d’une plage horaire une fois par mois le samedi à partir de 21.00 hrs pour présenter des productions luxembourgeoises, anciennes et récentes, dans le cadre de l’émission Films Made in Luxembourg.

Nordliicht TV

Depuis 1997, Nordliicht TV est le programme de télévision du Nord du Grand-Duché de Luxembourg. La chaîne, qui se veut résolument régionale, diffuse régulièrement une heure d’informations par semaine sur le Nord du pays, reprise plusieurs fois, accessible dans de nombreuses communes du pays.

Uelzechtkanal

Les émissions de la chaîne Uelzechtkanal sont réalisées par les élèves du Lycée de Garçons à Esch/Alzette (LGE). Les programmes ont démarré en mars 1996. Le contenu est choisi par les élèves des cours à option en troisième et en deuxième du LGE, aidés et conseillés par un enseignant et des chargés de cours. Environ deux tiers des Luxembourgeois peuvent aujourd’hui capter les programmes du Uelzechtkanal.

Chamber TV

La chaîne Chamber TV est réservée à la retransmission des séances publiques de la Chambre des Députés, avec rediffusion en soirée, ainsi qu'à des sujets en lien avec l'actualité de la Chambre.

dok – den oppene Kanal

Début 2004 est née .dok qui se veut, non une chaîne de télévision conventionnelle mais un support de communication ouvert à tous. .dok propose à chacun de diffuser contre paiement ses propres films et productions.

Stations locales

Certaines localités ont leur propre chaîne de télévision, réservée aux informations locales.