|     | 

TROUBLEMAKER

Voir ce film

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Long métrage

Luxembourg, 1988

Réalisation : Andy Bausch

Production : Saarländischer Rundfunk, Visuals

  • Durée : 98
  • Version originale : Allemand, Luxembourgeois
  • Image : couleurs
  • Métrage : 1095 m
  • Format : 16mm (1.37)
  • Son : sonore

Avec Thierry Van Werveke, Ender Frings, Nicole Max, Konrad Scheel, Jochen Senf

  • Synopsis

    En prison depuis un bout de temps, Chuck se heurte par hasard à Jacques, le prévenu à la grande gueule qui adore se faire appeler Johnny Chicago. Ils s'empoignent, puis deviennent amis et rêvent ensemble à l'Amérique. Ni Jenny, la copine de Johnny (et qui tombe amoureuse de Chuck), ni leur avocat et délégué à la liberté surveillée Konrad, n'arrivent à freiner les deux Troublemakers.
  • Equipe technique

  • Tournage

    • Luxembourg-Ville, Esch/Alzette, Schifflange, Obercorn, Nouveau-Mexique (1986/ 1987)
  • Sortie

    • Première présentation : Max Ophüls Filmfestival (Saarbrücken) : janvier 1988
      Sortie luxembourgeoise: ciné Cité (Luxembourg-Ville), 12 février 1988
      Ressortie : ciné Utopia (Luxembourg-Ville), 1997
  • Budget

    • 8.000.000 LUF
  • Informations

    Considéré aujourd'hui comme 'le' film-culte luxembourgeois, Troublemaker reste une référence incontournable pour les Luxembourgeois.
    Faute d'argent le tournage dut être interrompu pendant près d'une année avant que le Saarländischer Rundfunk ne vienne sauver l'entreprise.
    Andy Bausch a réalisé deux suites au film (Back in Troubleet Trouble No More).

Générique

  • Interprètes

    • Thierry VAN WERVEKE (Jacques Guddebuer, dit Johnny Chicago)
    • Ender FRINGS (Chuck Moreno)
    • Nicole MAX (Jenny)
    • Konrad SCHEEL (Konrad Wackernagel, l'avocat)
    • Jochen SENF (Erwin le Rat)
    • Volker WOLFF (le psychologue)
    • Peter ANDERSON (le prisonnier Spindner)
    • Fernand MATHES (le gardien chef)
    • Marc OLINGER (le gérant de la station service)
    • Marie-Christine FABER (la contractuelle)
    • Petra LAMY (chanteur dans le bar)
    • Guy LERUTH (le prisonnier Safti)
    • Madeleine GIESSE (la femme flic, amie de Konrad)
    • Jill MERCEDES (la prostituée)
    • Jang DEFRANG (le projectionniste à la prison)
    • Alex AACH
    • Dan ALTMAN
    • Jean-Pol BAUMANN
    • André BOUKASSAO
    • René CAVALINI
    • Matthew DAWSON
    • Heng FEIEREISEN
    • Marc FLANDER
    • Jean-Marie FOSTIER
    • Jean-Paul GERARD
    • Polo GILBERT
    • Lucien HAAS
    • Fränk HARY
    • Patrick HASTERT
    • Robi HOFFMANN
    • Cynthia HORNICK
    • Jean-Pol HURT
    • Mark KEMMER
    • Mulles KINNEN
    • Fern KLOUSCHTER
    • Nico LESSYN
    • Patricia LIPPERT
    • Jerry MICHEL
    • Gust MULLER
    • Aly PAULUS
    • Christine PETITEAU
    • Georges PETRO
    • Rol REDING
    • Fränz SAUER
    • Guy SCHMIT
    • Armand STRAINCHAMPS
    • Charles SUBERVILLE
    • Kirby THURSTON
    • Michel TREINEN
    • Evelyne WANDERSCHEID
    • Jean-Marie WEBER
    • Serge WOLFF
  • Générique

    • Directeurs de production: Eliane HUSS (1987)
    • Guy SCHWARZ (1986)
    • Maquillage: Annik SCHROEDER
    • Photographe de plateau: Gast BOUSCHET
    • 1er assistant réalisateur: Irene PORTUGALL
    • scripte: Myriam BENTZ
    • Régisseur d'extérieurs: Cynthia HORNICK
    • Assistants caméra: Kai BRANSS, Gaby AUER
    • Assistant montage: Gabriele FELK
    • Assistant son: Simon HAPP
    • Repiquage: Rolf STOECKLE
    • Assistants décorateurs: Georges PETRO
    • Chef électricien: Bernie KUNZE
    • Electriciens: Peter WEIS, Didi SCHULER
    • Chef machiniste: Manfred RASSEL
    • Machiniste: Hergen SCHIMPF
    • Voiture américaine: Claude KALMES
    • Coordinations transports: Aly PAULUS, Jeannot THINK
    • Pellicule: Agfa XT
    • Blow Up: Eglifilm Zürich

Réception

  • Festivals et Prix

    • Special price of the jury, Golden Fleece, TV Festival, Géorgie 1988
    • grand prix d'interprétation masculine pour Thierry Van Werveke, Découvrances 90, Festival européen, La Clusaz, 1990
    • Max Ophüls, Saarbrücken 1988
    • Filmfest München 1988
    • Huesca "Muestra del Ciné", Espagne 1988
    • European Community Filmfestival, Washington/Los Angeles/Minneapolis 1989
    • Warszawski Tydzien Filmowy, Varsovie 1989
    • Festival des Cinémathèques, Madrid 1990
  • Bibliographie

    • Tageblatt, 26 septembre 1987
    • Saarbrücker Zeitung, 26 novembre 1987
    • Saarbrücker Zeitung, 26 janvier 1988
    • taz Berlin, 28 janvier 1988
    • Lux-Post, 10 février 1988
    • Journal, 10 février 1988
    • Revue, 11 février 1988
    • Télécran, 11 février 1988
    • Tageblatt, 11 février 1988
    • Tageblatt, 12 février 1988
    • Luxemburger Wort, 12 février 1988
    • Revue, 17 février 1988
    • Luxembourg News Digest, 25 février 1988
    • Mannheimer Morgen, février 1988
    • Petit Crème City Magazine, mars 1988
    • Süddeutsche Zeitung, 30 juin 1988
    • Süddeutsche Zeitung, 2/3 juillet 1988
    • Münchner Merkur, 2/3 juillet 1988
    • Tageblatt, 14 juillet 1988
    • Luxemburger Wort, 11 octobre 1988
    • Frankfurter Rundschau, 11 octobre 1988
    • Stuttgarter Nachrichten, 13 octobre 1988
    • Tageblatt, 11 novembre 1988
    • Washington Times, 14 juin 1989
    • Los Angeles Times, 26 juin 1989
    • L.A. Weekly, 29 juillet 1989
    • Tageblatt, 20 janvier 1999

Synopsis complet

En prison depuis un bout de temps, Chuck se heurte par hasard à Jacques, le prévenu à la grande gueule qui adore se faire appeler Johnny Chicago. Ils s'empoignent, puis deviennent amis et rêvent ensemble à l'Amérique. Ni Jenny, la copine de Johnny (et qui tombe amoureuse de Chuck), ni leur avocat et délégué à la liberté surveillée Konrad, n'arrivent à freiner les deux Troublemakers.

Après leur mise en liberté, Johnny traîne son pote chez Erwin le Rat. Avec une bagnole volée et des flingues empruntés, ils vont braquer une banque mais ratent leur coup. Erwin est blessé et ses deux complices sont arrêtés peu après. Trois ans après, ils ressortent de la prison. Jenny attend Chuck, Johnny va travailler dans un garage... dans lequel il vole peu après la caisse avant de retrouver Chuck.

De retour à la prison, les deux compères s'évadent. Poursuivis par la police, ils se réfugient dans un garage. Cette fois, leur situation est sans issue. Il ne leur reste que le rêve de l'Amérique...