|     | 

LES SEPT PECHES CAPITAUX

Voir ce film
Utilisation commerciale

 

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Long métrage

Luxembourg-Belgique, 1992

Réalisation : Beatriz Flores, Frédéric Fonteyne, Yvan Le Moine, Geneviève Mersch, Pierre-Paul Renders, Olivier Smolders, Pascal Zabus

Production : Samsa Film, aafilm

  • Durée : 108
  • Version originale : Français
  • Image : couleurs/noir et blanc
  • Format : 35mm
  • Son : sonore

Avec Marie-Christine Bayens, Robert Mitchum, Urbanus, Maurice Van Hamel, Michel Peyrelon, Ania Guedroitz, Philippe Martin

  • Synopsis

    Le film commence par la mort de Maurice qui arrive au paradis (ou serait-ce l'enfer?) où Dieu lui demande aussitôt des nouvelles de la Terre. Il paraît en effet que cela va mal et que les vertus et les péchés ne sont plus ce qu'ils étaient. Maurice raconte donc: la pauvreté, le courage, la pureté, la modestie, l'honnêteté, la tendresse et l'espérance.
  • Equipe technique

  • Sortie

    • Première présentation luxembourgeoise: ciné Utopia (Luxembourg-Ville), 30 avril 1992
    • Sortie luxembourgeoise: ciné Utopia (Luxembourg-Ville), 7 mai 1992

Générique

  • Interprètes

    • Robert MITCHUM (Dieu)
    • URBANUS (le bouffon)
    • Maurice VAN HAMEL (Maurice)
    • Michel PEYRELON (le riche)
    • Ania GUEDROITZ (la riche)
    • Philippe MARTIN (le pauvre)
    • Marie-Christine BAYENS (la pauvre)
    • Renaud LECLERCQ (Jonathan)
    • Loffi YAYAH JEDIDI (l'homme-poisson)
    • Coralie GARY (la sirène)
    • Marie-Ange DUTEIL (Gloria)
    • Daniela BISCONTI (Gloria jeune)
    • Mil SEGHERS (Joseph Meldegem)
    • Max SCHNUR (Armand)
    • Marie-José "Lulu" MEGANCK (épouse de Joseph)
    • Bernard BOMBEEK (le réalisateur)
    • Claudio BUCELLA (Raymond tête d'oeuf)
    • Alice de VISSCHER (Myriam)
    • Pierrette LAFFINEUSE (mère de Raymond)
    • Maruice BOYIKASSE (Simon)
    • Monique REUTER (l'institutrice)
    • Michel PEYRELON (Pierre)
    • Rachid BEN BOUCHTA (Loïc)
    • Nora TILLEY (maîtresse de maison)
    • Daniel DECOT (son soupirant)
  • Générique

    • Producteurs: Beatriz FLORES, Frédéric FONTEYNE Yvan LE MOINE, Geneviève MERSCH, Pierre-Paul RENDERS, Olivier SMOLDERS, Pascal ZABUS
    • Producteur associé: Jani THILTGES
    • Produit avec la participation de la RTBF (Télévision belge) et de Canal+ France
    • Avec le concours de la Communauté française de Belgique et l'aide du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle du Luxembourg
    • Scénario: Philippe BLASBAND, Beatriz FLORES, Frédéric FONTEYNE, Yvan LE MOINE, Geneviève MERSCH, Pierre-Paul RENDERS, Olivier SMOLDERS,Pascal ZABUS
    • Images: Y. CAPE, C.DAUPHIN, B.DEBIE, D.DUFAYS, V.STMARTIN, S. VAN DER VEKEN
    • Son: M.DEPASSE, T. DESMEDT, M.ENGELS, O.HESPEL, L.JASSOGNE, C.THOSS, D.TURSCH
    • Montage: P.BLASBAND, P. BOURGUEIL, A.CHRISTOPHE, M-H.DOZO, F.DUEZ, C.HYMANS
    • Décors: A. CHENNAUX, F.DELRUE, A.FOURNIER, P.GRAF, V.MELLERY, P.RULLENS

Réception

  • Festivals et Prix

    • Prix: Prix de la meilleure bande annonce (Festival de Bruxelles)

    • Festival de Venise 1992 (Semaine Internationale de la Critique)

    • Max Ophuls Filmpreis, Saarbrücken

  • Extraits de Presse

    • Républicain Lorrain, 4 mai 1992

    • Luxemburger Wort, 7 mai 1992

    • La Cité, 7 mai 1992

    • Tageblatt, 8 mai 1992

    • Lux-Post, 11 mai 1992

    • Journal, 13 mai 1992

    • Studio Magazine (éd. belge), juin 1992

    • Tageblatt, 8 août 1992

    • Tabou 7/8 1992

Synopsis complet

Le film commence par la mort de Maurice qui arrive au paradis (ou serait-ce l'enfer?) où Dieu lui demande aussitôt des nouvelles de la Terre. Il paraît en effet que cela va mal et que les vertus et les péchés ne sont plus ce qu'ils étaient. Maurice raconte donc: la pauvreté, le courage, la pureté, la modestie, l'honnêteté, la tendresse et l'espérance.

La pauvreté: Est-ce vraiment un péché de vendre son âme quand on est pauvre? En plus, ce n'est pas puni par la loi.

La tendresse: Léonard ne peut respirer que dans l'eau. Il vit avec un bocal autour de la tête et dedans un petit poisson rouge. Il est amoureux d'une jeune fille et voudrait juste l'embrasser.

L'honnêteté: Gloria a encore essayé de se suicider. Et bien entendu, elle s'est ratée!

La modestie: Un vrai faux reportage sur Joseph Meldegem, réparateur TV et surhomme.

Le courage: Quand on a la leucémie, on a le droit d'avoir un caractère de cochon et de perdre ses cheveux. On l'appelle Raymond-tête-d'oeuf. Le premier qui rigole, il lui casse la gueule.

La pureté: Afin d'avoir des précisions sur l'avenir, un adolescent s'initie à la désillusion avec un salopard souriant.

L'espérance: Du noir, toujours du noir. Soudain, la lumière jaillit. C'est l'histoire de tous les frigos.