|     | 

LE ROMAN DE RENART

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Long métrage

Luxembourg, 2005

Réalisation : Thierry Schiel

Production : Oniria Productions

  • Durée : 99
  • Version originale : Français
  • Image : couleurs
  • Métrage : 2170 m
  • Format : 35mm (1.85)
  • Son : sonore

Avec Frédéric Diefenthal, Lorànt Deutsch, Marc Bretonniere

  • Synopsis

    Dans cette comédie basée sur la célèbre fable moyenâgeuse, Renart le renard est un bandit au grand coeur, un père attentionné plein d'imagination. Hors-la-loi invétéré et malicieux, il aime bien se jouer des autres animaux et notamment du loup Ysengrin . Ayant eu vent d'un trésor caché dans la caverne des malédictions, Renart part à sa recherche. Mais Ysengrin a lancé la garde à sa poursuite. 
  • Equipe technique

  • Sortie

    • Sortie en France: 10 mars 2005
    • Sortie au Luxembourg: 12 août 2005

Générique

  • Interprètes

    • Frédéric DIEFENTHAL (Renart)
    • Lórant DEUTCH (Rufus)
    • Marc BRETONNIERE (Ysengrin)
    • Denise METMER (Hersent)
    • Henri POIRIER (Roi Noble)
    • Antoine NOUEL (Tibert)
    • Elisabeth FARGEOT (Reine Fière)
    • Hervé JOLLY (Bernard)
    • Gérard SURUGUE (Brun)
    • Patrick PREJEAN (Chanteclerc)
    • Catherine PRIVAT (Nicolette)
    • Corinne BOUCHE (Theo)
    • Denis LAUSTRIAT (Epinart)
  • Générique

    • Musique : Alain MOUYSSET
    • Directeur de générique : Antoine NOUEL
    • Studios d’animation : Oniria Pictures ; Oniria Animation
    • Histoire : Thierry SCHIEL ; Erika STROBEL
    • Scénariste : Erika STROBEL
    • Révision du Scénario : David REYNOLDS
    • Directeur artistique : Thierry SCHIEL
    • Recherche sgraphiques : Hervé LEBLAN ; Anne RENAUD
    • Design personnages / props : Emmanuel PEREZ ; Christophe CHOPPE ; Marc LAMBERT ; James MOREAU
    • Storyboard : Norma E. RIVERA-KLINGER ; Johan ANTON KLINGER ; Ansgar NIEBUHR
    • Responsable Layout : Christopher MORLEY
    • Key Layout : Stéphane JOUANNIC ; Marc SCHIRMEYER ; Anne RENAUD
    • Layout : Jean-Etienne ARNOULD ; Asier ARRILLAGA ; Gerard MILEY ; Garrett O’DONOGHUE ; Bich PHAM ; Morina TELMAN ; Valerio TOSONI
    • Scan layout : Daniel COZZOLINO
    • Responsable décors : Michel PISSON
    • Assistant Resp. Décors : Stéphane POIRON
    • Décorateurs : Hélène GODEFROY ; Patrice SUAU ; Renaud PACALIN ; Joël LEONARD ; Susan HACKETT ; STUDIO ENARMONIA (Italie)
    • Key color : John BOYER
  • ANIMATION 3D

    • Directeur d’animation : Thierry SCHIEL
    • Assistant Direction : Nivaldo DELMASCHIO
    • Animateurs 3D Senior : Pascale BORIES ; David COUCHARIERE ; Jean-Christophe CRAPS ; Jurgen DASILVA ; Julio DELRIO ; Guillaume DHONT ; Jérôme DURAUD ; Alex ESPIGARES ; Matthew EWBANK ; Jean-Dominique FIEVET ; Gianluca FRATELLINI ; Cédric HEROLE ; Benjamin LAUWICK ; Miguel MARTINEZ ; Frédéric MERLE ; Aurélie MONCHICOURT ; Nicolas MONIER ; Clarisse ROBERT ; Espen SOGN ; Laurent WITZ
    • Effets spéciaux : Christopher DELARIEU
  • MODELISATION 3D

    • Modèles personnages : Benigno PEREZ ; Frédéric DELVAUX ; David ELWES ALVAREZ ; Bernard MOREL ; Zekjko POPOVIC Thierry CLAUD
    • Moélisateur props : Christian SIMON
    • Textures personnages : Arnaud LE ROI ; Steve GERGES
    • Skinning : Jean-Baptiste BARON ; Aubert DESCHAMPS ; Xavier PARDUNS
    • Prépartion 3D : Sébastien CHAZAL ; Frédéric CREMER
  • CALCUL 3D

    • Organisation : Laurent BRET ; Vincent DELAYRE ; Grégory BRET ; Jérôme DUCASSE ; Raoul MICLO ; Jean-Paul TEIXEIRA ; Raphaêl THIL ; Marc DI NOCERA ; Eliséi CESAROTTI
    • Responsable compositing : Sébastien ROZOY
    • Assist Resp. compositing : Vincent BRIGODE
    • Compositing : Grégory DAENEN ; Isabelle DA SILVA ; Pierre DROAL ; Yannick MONTAGNE ; Maxime PERCEPIED
    • Montage : Mathieu MORFIN
    • Assistante montage : Jutta HESPELEIN
    • Direction technique 3D : Sébastien EGGEN
    • Informaticiens : Cédric ALBANESE ; Sébastien ALBRECH ; Marc BALOG ; Olivier DE BOCK ; Daniel SORO ; Guy RENARDY ; Virgil POUDOULEC
    • Programmatrice : Véronique MARTIN LANG
    • Equipe de production : Céline BRECHT ; Stéphane BLACH ; Marine HOLUB ; Isabelle LANDMANN ; Raphaéla LOMBARDI ; Diego LOPICOLO ; Julien MERTZ ; Agnès PERRET ; Daniel TEIXEIRA
    • Ressources humaines : Cécile DEVROYE
  • EQUIPE ADMINISTRATIVE ONIRIA PRODUCTION

    • Chef comptable et service financier : Françoise LHOAS
    • Chef Administratrice : Yasmina JAMAI
    • Assistante gestionnaire : Djamila BOUMEDINE
    • Secrétariat : Dominique SCHUMACHER
    • Assistance juridique : Tiphaine RENAUD
    • Directrice Marketing et Ventes internationales : Nina KOLOKOURI -Assistantes Ventes : Cendrine LOUYS ; Pascale DE CANNART
    • Assistante Promotion : Eléonore GUFFLET
    • Assistantes Logistique : Valérie MARX ; Sandrine POELMANS ; Laurence NICOLET
    • Graphistes Marketing : Christophe CHOPPE ; Grégory MARONGIO
  • POST PRODUCTION IMAGE LABORATOIRE GTC

    • Etalonneur film : Jean-Marc GREJOIS - Report sur film : GTC Numérique ; Daniel BORENSTEIN ; Djibrill KANE ; Carine POUSSOU ; Grégory LE DÚ ; Audrey BOURDIOL
    • Conseillère musicale : Marie SABBAH
  • POST PRODUCTION SON

    • Monteur voix (SOFI) : Stéphane VINEL
    • Ingénieurs son : Marion BERGERON ; Laurent BOUDAUD
    • Prémixage aux studios WALTZING-PARKE AUDIO (WPA) Luxembourg
    • Sound designer : Yann WIRTHOR
    • Asst sound designer : Hans W. MOKY
    • Foley Artist : Wilmont SCHULTZE
    • Foley Recording : Yann WIRTHOR
    • Foley editing : Hans W. MOKY
    • Prémix : Yann WIRTHOR ; Christoph SIMON
    • Mixage musique : Christoph SIMON
    • Coordination de post production : Benvinda NEVES
    • Supervision post-production son : Gast WALTZING
    • Mixage final : Auditorium SOUNDVISION
    • Cologne - Rerecording Mixer : Alexander WEUFFEN
    • « Kung Fu Fighting » Carl DOUGLAS , with kind permission of Edition Carren c/o SMV Schlecht Musikverlage GmbH
    • Chaleureux remerciements à tous les administrateurs d’ONIRIA ; à toute l’équipe du FONDSPA Luxembourg ; à nos équipes pour leurs efforts considérables
    • Un merci spécial à nos familles et à : Françoise LHOAS ; Yasmina JAMAI ; Djamila BOUMEDINE ; Alain MOUYSSET ; Pierre MORAMME ; Gast WALTZING

Réception

  • Prix

    • Prix du public au Festival ANIMA, Bruxelles (Belgique), 2005
    • Prix spécial du Jury au FIFEM (Canada), 2005
  • Bibliographie

    • Le Monde, 8 mai 2005
    • Télérama, 8 mai 2005

Synopsis complet

Renart le Renard n’est pas en odeur de sainteté dans le royaume de Noble et Fière. Accusé de nombreux petits larcins, il est poursuivi par Ysengrin et Bernard, garde et conseiller du roi, qui souhaitent une condamnation lourde. Mais le goupil bénéficie d’un capital sympathie auprès du couple royal et parvient à s’enfuir.

Alors qu’il est en train de dérober leur festin pour nourrir sa famille, il fait la connaissance de Rufus, un rat aussi affamé que lui avec qui il va faire équipe pour échapper à Ysengrin. Quand Renart rentre chez lui, sa femme est furieuse : une fois de plus, il rentre les mains vides. Ses enfants sont en revanche excités par leur découverte : une carte au trésor ! Par inadvertance, Renart a pris le sac d’Ysengrin… Il apprend un peu plus tard que cette carte mène à la caverne des malédictions, où se trouve le parchemin secret et s’imagine déjà riche, alors qu’il ne s’agit « que » d’un élixir promettant la vie éternelle…

Renart et Rufus se mettent en route pour cette mystérieuse caverne. De leur côté, Ysengrin et Bernard sont prêts à tout pour récupérer leur précieuse carte. Ils parviennent à convaincre le roi de la nécessité de capturer Renart et Ysengrin, aidé de Tibert et Brun, des gardes rivalisant de stupidité, se lance à leurs trousses. La route est longue et dangereuse pour Renart et Rufus : d’abord harcelés par Hersent, la femme d’Ysengrin, amoureuse de Renart, ils se retrouvent en face d’un coq réfractaire lorsqu’ils veulent se cacher dans un poulailler. La coopération a lieu uniquement quand Renart promet de ne pas tuer les poules. Heureusement, ils sont bientôt à la caverne et rencontrent enfin Pierre, le gardien des lieux. Ce monstre gentil n’est autre que le héros de Nicolette, la fille de Renart.

Déçu qu’il ne s’agisse que d’une potion magique, Renart décide tout de même de rentrer. Il est immédiatement arrêté par Ysengrin. A son procès, il est accusé d’avoir exterminé le poulailler, ce dont les chiens d’Ysengrin sont coupables. Le roi se résigne à prononcer sa condamnation : la pendaison… Mais celui-ci est tué par les plans diaboliques de Bernard. Aidé par Rufus, qui a retrouvé sa très nombreuse famille, ainsi que par Pierre et son dragon, Renart parvient à se débarrasser de ses adversaires et fait boire l’élixir au roi. Ressuscité, celui-ci blanchit Renart et fait immédiatement arrêter Ysengrin et Bernard.