|     | 

LA REVANCHE

Voir ce film
Utilisation commerciale: Utilisation privée:

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Long métrage

Luxembourg, 2004

Réalisation : Andy Bausch

Production : Iris Productions, Paul Thiltges Distributions (PTD)

  • Durée : 107
  • Version originale : Français, Luxembourgeois
  • Image : couleurs
  • Métrage : 3163 m
  • Format : 35mm (1.85)
  • Son : sonore

Avec Thierry Van Werveke, Cartouche, Sascha Ley, André Jung, Fernand Fox, Marco Lorenzini, Natacha Kolarova

  • Synopsis

    Les documents officiels nous apprennent que le Luxembourg est surtout connu pour sa place financière. Etait connu pour sa sidérurgie. Mais n’est ni connu pour ses équipes de football, ni pour ses chômeurs qui se comptent… facilement. La population d’origine étrangère frise les 40%. Alors, reprenons nos chômeurs, déguisons les en hommes d’affaires, et faisons leur créer un club de football international qui commence à collectionner les succès.

Générique

  • Interprètes

    • Thierry VAN WERVEKE (Jérôme)
    • CARTOUCHE (Tito)
    • Sascha LEY (Tessie)
    • André JUNG (Théid)
    • Fernand FOX (Abbes)
    • Marco LORENZINI (Bob)
    • Fani KOLAROVA (Natacha)
    • Angela MONTEIRO (Flora)
  • Générique

    • Producteur: Nicolas STEIL
    • Coproducteur: Paul THILTGES
    • Producteur associé: Tun VAN RISJWIJCK
    • Scénario: Andy BAUSCH, Jean-Louis SCHLESSER, Nicolas STEIL
    • 1er assistant réalisateur: Ralf EISENMANN
    • 2ème assistant réalisateur: Jim PROBYN
    • 3ème assistante réalisateur-stagiaire: Frédérique VEITH
    • Scripte: Zoe SIMIJONOVIC
    • Directrice de production: Brigitte KERGER-SANTOS
    • Coordinatrice de production: Estelle TOURSCHER
    • Directeur de la photographie: Klaus Peter WEBER
    • 1er assistant caméra: Graham JOHNSTON
    • 2ème assistant caméra-stagiaire: Jacques MOLITOR
    • Caméra supplémentaire: Michel KOOB
    • Photographe de plateau: Erich FRANCOIS
    • Chef électricien: Gilbert DEGRAND
    • Electricien: Pierre DERMIENCE
    • Stagiaire lumière: Jim SCHUMAN
    • Chef machiniste: Neto Ornei NUNES
    • Machiniste: Stephen LOWE
    • Ingénieur du son: Philippe KOHN
    • Perchman: Alain GONIVA
    • Ingénieur du son 2ème équipe: Olivier GALLE
    • Musique: Yann TONNAR
    • Chorégraphie: Sylvia CAMARDA
    • Montage: Misch BERVARD
    • Montage son: Eric Jean FRANCOIS
    • Assistant: Angelo DOS SANTOS Mixage: Tilo BUSCH (VDT)
    • Assistant: Jasper GOCKEL
    • Bruitage: Wilmont SCHULZE
    • Prise de son bruitage: Yann WIRTHOR
    • Effets spéciaux et correction colorimétrique: Tun VAN RISJSWIJCK, Xavier THILLEN, Charles DABE, Max TRAVAGLINI, Rainer STRUCK, Rob SCHAULS
    • Chef décoratrice: Véronique SACREZ
    • Assistant décorateur- ensemblier: François DICKES
    • Assistant: Stéphane BONATO
    • Accessoiriste de plateau: Gogo GOLINSKI
    • Assistant: Nuno GONCALVES
    • Rippeur-constructeur: Luc RIDREMONT
    • Renfort assistant décorateur: Alain BOUCHERIE
    • Assistant coordination véhicules : Bob DONNADIEU
    • Chef costumière: Ulli KREMER
    • Assistantes: Monika DERLETH, Sarah POSTUS
    • Chef maquilleuse: Béatrice STEPHANY
    • Chef coiffeur: René JORDAN
    • Renforts maquillage: Frédo ROESER, Aurélie ELICH
    • Directeur de casting France: Nicolas RONCHI (arda)
    • Coordinatrice de casting: Katja WOLF Régisseur général: Patrick BLOCMAN
    • Régisseurs adjoints: Bob FELTGEN, Christophe VINCENT
    • Repéreurs: Christophe GALEOTA, Peter BROWN
    • Assistants régie: Xavier BEAUQUEL, Gilles THIEFAIN
    • Coordination Making-of: Ramon FRANCOIS, Marc NIPOLI
    • Superviseur post-production: Paul THILTGES
    • Administratrice de production: Marguerite AUBERGER
    • Comptable: Rose ASSA
  • Avec la participation du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle du Grand-Duché de Luxembourg

Synopsis complet

Dans le cours de luxembourgeois de Tessie, tout le monde est concentré. Tous, sauf Tito, Français fraichement plaqué par sa copine qui l’avait fait venir au Grand-Duché. Son numéro de drague fonctionne puisque Tessie finit par craquer. Pendant ce temps, son mari, Jérôme, placeur corrompu à l’Administration de l’emploi, rêve, avec ses amis du cabaret Tutti Frutti, de voir l’équipe nationale de football marquer enfin des buts. Théid, le patron du club, son associé Aimé et ses habitués Abbes et Jérôme, sont décidés : ils vont investir dans le football, acheter des joueurs et faire de l’équipe luxembourgeoise une fierté nationale.

Jérôme fait la connaissance de Tito, qui était venu chercher du travail et qui se révèle être très doué en dribble : il lui propose de passer au cabaret. Théid, lui, s’arrange pour rencontrer Bob, un enfant du pays qui a fait fortune dans les affaires et qui se montre très intéressé par la proposition de Théid. Les arrangements se fixent peu à peu, comme les histoires d’amour : Tito, embauché comme joueur, a le coup de foudre pour Natacha, la nouvelle danseuse du cabaret, alors que sa collègue Flora, bientôt sans visa, fait fondre Abbes qui lui demande très vite de l’épouser. En revanche, tout va mal entre Jérôme et Tessie. Mais Jérôme est obsédé par cette équipe de football : d’ailleurs, avec Théid et Abbes, ils ont trouvé l’entraîneur parfait en la personne de l’Allemand Dräthmuller, porté sur le whisky. La rencontre avec une fiduciaire de renom tourne court : qu’importe, Bob les appelle et leur annonce que la banque consent à leur prêter 6 millions d’euros pour démarrer le club de foot.

Bientôt, c’est la gloire, l’équipe FC Lëtzebuerg connait le succès. Mais la plénitude est de courte durée. La banque se retire du projet, la police perquisitionne et trouve de la drogue : voilà les subterfuges utilisés par Bob pour reprendre l’affaire en main, avec l’accord des joueurs : Tito fait désormais figure de traître. La série noire continue pour Jérôme, dont les commissions occultes à l’Administration de l’emploi viennent d’être découvertes. En plus d’être maintenant au chômage, Tessie le renvoie de la maison et il est forcé de retourner chez sa mère à Esch sur Alzette. Mais les filles du Tutti Frutti persuadent les anciens associés de refonder une équipe qui ferait concurrence à leur ancien FCL, tenu par Bob. Ils engagent deux jeunes joueurs thionvillois à peine sortis de prison, Diop et Kasperszak. Bob, dont les hommes de main harcèlent Théid pour qu’il rembourse ses dettes, est contraint à faire jouer son FCL contre la nouvelle équipe du Tutti Frutti : celle-ci, par le forfait de deux joueurs, doit faire jouer Natacha et Flora, qui en profite pour déconcentrer l’équipe adverse.

Mais le match devra se terminer vite : la police a été prévenue qu’un criminel grossissait les rangs d’une des équipes… A la victoire de la drôle d’équipe, c’est la réconciliation entre Jérôme et Tessie, mais aussi de Tito et Natacha.