|     | 

JE PENSE A VOUS

Voir ce film
Utilisation commerciale :

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Long métrage

Belgique / Luxembourg / France, 1992

Réalisation : Luc Dardenne, Jean-Pierre Dardenne

Production : Samsa Film, Dirk Impens, Jean-Luc Ormieres, Luc Dardenne

  • Durée : 84
  • Version originale : Français
  • Image : couleurs
  • Métrage : 2310
  • Format : 35mm (1.66)
  • Son : sonore

Avec Fabienne Babe, Robin Renucci, Tolsty Kotliarov, Gil Lagay, Pietro Pizzuti

Générique

  • Interprètes

    • Robin RENUCCI (Fabrice)
    • Fabienne BABE (Céline)
    • Vladimir KOTLIAROV dit TOLSTY (Mareck)
    • Gil LAGAY (Renzo)
    • Pietro PIZZUTI (Laurent)
    • Nathalie UFFNER (Solange)
    • Stéphane PONDEVILLE (Martin)
    • Pier PAQUETTE (Brendon), Angélique ASTGEN (Myriam)
    • Vincent GRASS (Alain)
    • Jean-Claude DERRUDER (moustachu)
    • Georges BOSSAIR (Albert Terlinck)
    • Robert GERMAY (syndicaliste)
    • Berand MARBAIX (Roger)
    • François TORRES (Yursen)
    • Catherine BADY (prostituée)
    • Cathy GALETTIK (Serveuse CPAS)
    • Suzanne COLIN (patronne café)
    • Monique GHYSSENS (Monique)
    • Léon MASY (ami Marek)
    • Lorenzo SALVAGGIO (ouvrier 1)
    • Jacques DOCQUIER (ouvrier 2)
    • Carmelo JIBILARO (ouvrier 3)
    • Bleslaw STANISLAVSKI (ouvrier 4)
    • Denis M'PUNGA (ouvrier Loco)
    • Anna JABLONSKA (mère Myriam)
    • Cédric AERTS (frère Myriam)
    • Marine MANARD (soeur Myriam)
    • Raymond AVENIERE (entrepreneur)
    • Patrick GOOSSENS (acheteur maison)
    • Tania MALEMPRE (acheteur maison)
    • Claude ETIENNE (commissaire)
    • Eric DE STAERCKE (présentateur)
    • Mary FAYT (directrice)
    • Carina VAN DER SANDE (entraîneuse)
    • Henri MARIETTE (Mr. Charlier)
    • Catherine CLAEYS (Mme Charlier)
    • Eric DE KONINCK (ouvrier trompette)
    • et le chat (Academic Animals)
  • Générique

    • Production: Dirk IMPENS, Jean-Luc ORMIERES
    • Producteur délégué: Luc DARDENNE (Films Dérives Productions Belgique)
    • Coproducteurs: J.L. Ormières, Claude Waringo, Dirk Impens
    • RTBF Télévision belge (J. Pierreux), Centre Audio-Visuel à Bruxelles (CBA), (K. de Béthune)
    • Producteur délégue: Luc DARDENNE (Films Derives Productions Belgique)
    • Directrice de production: Joey FARE
    • Scénario: Jean GRUAULT, Luc et Jean-Pierre DARDENNE
    • Consultant: Jean LOUVET
    • Images: Yorgos ARVANITIS
    • Montage: Denise VINDEVOGEL, Ludo TROCH
    • Son: Jean-Pierre DURET
    • Musique: Wim MERTENS
    • Mixage: Bruno TARRIERE
    • Chef décorateur: Yves BROVER
    • Chef costumière: Monique PARELLE
    • Assistants réalisateur: Antoine BEAU, Bénédicte LIENARD, D. CATTI
    • Régie générale: Benoît Van WAMBEKE
    • Assistante à la production: Véronique MARIT
    • Photographe de plateau: Christine PLENUS
    • Chefs électriciens: Bruno VERSTRAETTE
    • Chef machiniste: Jacques BORGUET
    • Laboratoires: Meuter-Titra
    • Caméra: MONEV /VANDAM
    • Pellicule: KODAK
    • Matériel électrique: Locaflash
    • Studio: Studio L'EQUIPE
    • avec la participation de: la Communauté Française de Belgique, La communauté flamande de Belgique, La Région Wallonne, Le Fonds Eurimages du Conseil de l'Europe, Canal+ France, La Loterie nationale, la CGER, Le Centre national de la Cinématographie France

     

Réception

  • Prix

    • Prix du Public et Prix de la meilleure actrice au festival de Namur
    • Prix du Public à Archacon
    • Muestra del Atlantico Cadix -
    • Taejon 93
    • Séoul
    • Moncton
    • Dublin
    • Val d'Aoste
    • Festival des Francophonies en Limousin
    • Festival européen du Maroc
  • Bibliographie

    • Journal, 3 décembre 1991
    • Zeitung vum lëtzebuerger Vollek, 3 décembre 1991
    • GréngeSpoun 6 décembre, 1991

Synopsis complet

Belgique 1980. Sur les rives de la Meuse, dans les décors gigantesques d'une ville sidérurgique, les usines ferment les unes après les autres et licencient en masse. Parmi les licenciés: Fabrice, 35 ans, fier d'un métier auquel le feu et l'acier donnaient une aura mythologique, se sent devenir un homme en trop... Sa femme, Céline, tente de lui redonner goût à la vie. Malgré quelques instants de bonheur retrouvé, Fabrice reste enfermé dans son désarroi et un jour disparaît...
Comme si l'amour était le plus fort, Céline part à sa recherche et le retrouve. Une dernière fois, elle tente de le sauver contre lui-même. L'amour peut-il ressusciter un homme en perdition? C'est le pari de Céline et celui des réalisateurs puisque Fabrice finira par retourner chez lui.