|     | 

CONGE FIR E MORD

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Long métrage

Luxembourg, 1983

Réalisation : Paul Scheuer

Production : AFO

  • Durée : 111
  • Version originale : Luxembourgeois
  • Image : couleurs
  • Métrage : 1214 m
  • Format : 16mm (1.37)

Avec Josiane Peiffer, Paul Scheuer, Misch Bock, Ranga Yogeshwar

  • Synopsis

    M. Huberty, passionné d'astronomie, veut faire construire un observatoire. Un riche étranger, M. Raman, met gratuitement à sa disposition un terrain situé près de son château. L'observatoire doit coûter 17 millions de francs, ce qui exaspère le pharmacien du village, Henri Lamesch, qui a épousé la nièce de M. Huberty en espérant hériter de cet argent. Avec la complicité de sa femme, il projette de tuer M. Lamesch en profitant d'une excursion en France avec la chorale de son village qui doit lui fournir l'alibi nécessaire.
  • Equipe technique

  • Tournage

    • Tournage: Grand-Duché de Luxembourg (Larochette, Meysembourg, Hosingen)
    • France (Paris, vallée de la Loire, Lourdes)
    • Allemagne (Ingelheim), à partir d'avril 1983
  • Sortie

    • Première présentation: ciné Utopia (Luxembourg-Ville), 16 décembre 1983 (ouverture de la salle)
    • Sortie: ciné Utopia (Luxembourg-Ville), 16 décembre 1983
  • Budget

    1,7 millions Flux

Générique

  • Interprètes

    • Josiane PEIFFER (Renée-Anne Lamesch)
    • Paul SCHEUER (Henri Lamesch)
    • Misch BOCK (Bernard Huberty)
    • Ranga YOGESHWAR (Raman)
    • Gaston LEINER (le curé)
    • Eugène PLEIN (le chef de la chorale)
    • Dolly AREND
    • Denise THEISSEN
    • Roger HEUSCHLING
    • André SPAUTZ
    • Francine SCHANK
    • Gilberte PRIM
    • Colette FLIES
    • Nicole BLESER
    • Marianne BAUSCH
    • Carmen FELLENS
    • Robert DEMUTH
    • Jängi MULLER
    • Carlo KEISER
    • Marco KUGENER (les membres de la chorale)
    • Marcel WARNIER (l'adjudant)
    • Emile VAN DER VEKENE (le notaire)
    • Marie-Christine FABER (Lisa)
    • Jos EILENBECKER (le facteur)
    • Luc STREFF
    • Michèle BEVILACQUA
    • Vic MOUSEL
    • Marc JACOBY (les artistes de Meysembourg)
    • Victor WEYDERT (le maire)
    • Jos HEUSCHLING
    • Pit WIES (les conseillers)
    • Alain MEYER (le défenseur)
    • Robert BOHNERT (le substitut)
    • Henri LOSCH (le président)
    • Edouard SCHMITZ (l'avocat)
    • Sanny URBING (la patronne du café)
    • Albert TOUSSING (l'employé de banque)
    • Pit REUTER (le curé étranger)
    • Raymond BAULER (le douanier)
    • Erich SÄNGER (l'astronome)
    • François GATTONE (le portier de l'hôtel)
    • Eric DELMOTTE
    • Denis RODRIGUEZ (les garçons de café parisiens)
    • Silvana FERREIRA (la cliente portugaise)
    • Mylène GUIFFARD (l'hôtesse chev AVIS)
    • Albert HILGER (le gendarme)
    • Nico WALISCH
    • Carlo HARTMANN (les accordéonistes)
    • Nico SCHMITT (le client au café)
    • YACCO (Kepler)
    • MUCHO (Kopernikus)

    Générique

    • Scénario: Maisy HAUSEMER, Paul SCHEUER
    • Images: Georges FAUTSCH
    • Caméraman: Georges FAUTSCH
    • Caméra: Arriflex 16 BL
    • Montage: Paul SCHEUER, Georges FAUTSCH Son: Hubert BAULER, Georges FAUTSCH, Louis ROBERT
    • Maquillage: Sylvie WALISCH, Carmen FELLENS
    • Scripte: Maisy HAUSEMER, Carmen FELLENS
    • Laboratoires: Meuter-Titra, Bruxelles
    • Studio: L'Equipe, Bruxelles
    • Remerciements: Ministère des Affaires Culturelles
    • à Larochette:
      • Sängerfrënn "AERENZDALL"
      • pharmacie Claire HEMMER
      • sapeurs-pompiers
      • société philarmonique
      • conseil communal, gendarmerie
      • Famille J.-P. GINTER
      • abbé Marcel WALDBILLIG
      • Pierre HEINTZ
      • Marthy AQUISTAPACE
    • Amis du Chien de Police et de Garde (Ettelbruck)
    • Direction du Domaine de la Grotte (Lourdes)
    • Direction des Douanes (Luxembourg)
    • Entente "Princesse Marie-Astrid" (Grevenmacher)
    • Famille Alfons SPIEGELBURG (Meysembourg)
    • Famille Paul KOENIG-SCHOLTES (Reckange-sur-Mess)
    • Famille Paul KINTZINGER (Diekirch)
    • Erny TOCK (Brandenbourg)
    • Paul HEYNEN (Weydeschhaff)
    • Pierre BERTOGNE (Luxembourg)
    • Erny BECKER (Echternach)
    • Jack POPE (Ettelbruck)
    • Wildpark (Hosingen)
    • NOVOTEL (Dommeldange)
    • Charpentier Edouard COMES (Junglinster)
    • Fleurs Arthur WUST (Eich)
    • Lycée Technique Hôtelier (Diekirch)
    • Lycée Classique (Echternach)

Réception

  • Bibliographie

    • D'Lëtzebuerger Land, 23 septembre 1983
    • Lux-Post, 14 décembre 1983
    • Tageblatt, 16 décembre 1983
    • Luxemburger Wort, 16 décembre 1983
    • Echo vum Lëtzebuerger Mëttelstand, 17 décembre 1983
    • Tageblatt, 23 décembre 1983
    • Télécran, no. 51/ 23 décembre 1983

Synopsis complet

M. Huberty, passionné d'astronomie, veut faire construire un observatoire. Un riche étranger, M. Raman, met gratuitement à sa disposition un terrain situé près de son château. L'observatoire doit coûter 17 millions de francs, ce qui exaspère le pharmacien du village, Henri Lamesch, qui a épousé la nièce de M. Huberty en espérant hériter de cet argent. Avec la complicité de sa femme, il projette de tuer M. Lamesch en profitant d'une excursion en France avec la chorale de son village qui doit lui fournir l'alibi nécessaire. M. Lamesch revient une nuit au Luxembourg pour exécuter son crime. Il tue M. Huberty au moment où celui-ci revient en moto du château de M. Raman et camoufle le meurtre en accident. Il rejoint ensuite la chorale à Paris et attend le télégramme annonçant la mort de l'oncle.. en vain.

N'y tenant plus, les Lamesch reviennent à Luxembourg et découvrent que leur oncle a disparu. La police finit par retrouver son corps à quelques kilomètres de l'endroit où Henri Lamesch l'avait laissé. Personne ne soupçonne les Lamesch qui héritent, comme prévu, de la fortune de l'oncle. Henri Lamesch est cependant persuadé que M. Raman connaît la vérité. L'étranger veut-il les faire chanter? Bien au contraire, Henri découvre rapidement que M. Raman, après avoir découvert le cadavre sur son terrain, a paniqué et l'a emmené plus loin de peur d'être accusé d'homicide. C'est donc Henri qui va essayer de faire chanter M. Raman. Mais celui-ci tient bon bien qu'il soit accusé d'avoir écrasé M. Huberty. La justice triomphe finalement grâce à la perspicacité de plusieurs témoins, et les Lamesch sont arrêtés.