|     | 

DER NEUNTE TAG

Voir ce film
Utilisation commerciale: Utilisation privée:

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Long métrage

Allemagne/Luxembourg, 2004

Réalisation : Volker Schlöndorff

Production : Provobis GmbH, Videopress

  • Durée : 97
  • Version originale : Allemand
  • Image : Fujicolor
  • Métrage : 2660 m
  • Format : 35mm (1.85)
  • Son : Dolby SRD

Avec Ulrich Matthes, August Diehl, Bibiana Beglau, Germain Wagner, Jean-Paul Raths, Hilmar Thate

  • Synopsis

    L'abbé Henry Kremer reçoit un congé de neuf jours du KZ pour se rendre au Luxembourg, apparemment pour assister au funérailles de sa mère. Mais en vérité, il est supposé convaincre les responsables de l'église catholique au Luxembourg de soutenir l'occupant nazi. S'il refuse, ses collègues au KZ seront exécutés. Seul devant ce choix difficile, l'abbé Kremer aura neuf jours pour parvenir à une décision.
  • Equipe technique

  • Sortie

    • Avant-première allemande: Filmfest München, 2 juillet 2004:
    • Allemagne: 11 novembre 2004
    • Luxembourg: 26 novembre 2004
  • Lien

  • Informations

    Le film est adapté d'un récit du Luxembourgeois Jean Bernard intitulé Pfarrerblock 25487, d'abord paru en feuilleton dans le quotidien catholique Luxemburger Wort en 1945  (Editions Saint Paul 2004, ISBN 2-87963-286-2)

Générique

  • Interprètes

    • Ulrich MATTHES (Abbé Henry Kremer)
    • August DIEHL (Untersturmführer Gebhardt)
    • Hilmar THATE (évêque Philippe)
    • Bibiana BEGLAU (Marie Kremer)
    • Germain WAGNER (Roger Kremer)
    • Jean-Paul RATHS (Raymond Schmitt)
    • Ivan JIRIK (Armando Bausch)
    • Karel HROMADKA (père Laurent Koltz)
    • Miroslav SICHMAN (père Marcel Bour)
    • Adolf FILIP (Prof. Klimek)
    • Götz BURGER (Vicaire général Gererd Mersch)
    • Vladimir FISER (évêque Kozal)
    • Petr VARGA (Jozef, prisonnier polonais)
    • Petr JANIS (père Nansen)
    • Zdenek PECHACEK (chef du camp)
    • Vaclav KRATKY (SS)
    • Marcel SVIDRMAN (Gestapo)
    • Karel DOBRY (Bertram)
    • Michael KÖNIG (Gauleiter Simon)
    • Vladimir GUT (Kapo au vestiaire)
  • Générique

    • Producteur: Jürgen HAASE
    • Scénario: Eberhard GÖRNER, Andreas PFLÜGER
    • Directeur de la photo: Tomas ERHART
    • Montage: Peter R. ADAM
    • Producteur exécutif: Wolfgang PLEHN
    • Musique: Alfred SCHNITTKE
    • Producteur exécutif (L): Jean VAN OLST
    • Producteur exécutif (CZ): Milos REMEN
    • Assistant caméra: Karsten DANCH
    • Photographe de plateau: Anngret PLEHN
    • Ingénieur du son: Gunnar VOIGT
    • Mixage: Hubert BARTHOLOMAE
    • Directeur artistique: Ari HANTKE
    • Costumes: Jarmila KONECNA
    • Maquillage: Juraj STEINER, Tatiana STEINEROVA, Martina JANKOVIC
    • Directeur de production: Dirk EHMEN
    • Directeur de production (CZ): Ivan FILUS
    • Directeur de production (Lux): Jean-Claude SCHLIM
    • Assistante réalisation: Irene WEIGEL
    • Scripte: Dana JOAS
    • Casting (D): Ulrike HAASE
    • Casting (CZ): Agentur SEDMA
    • Accessoires: Markus BERND, Joachim KEPPLER
    •  ventes internationales: Telepool
  • réalisé au Grand-Duché sous le régime de la loi sur les certificats audiovisuels

Réception

  • Prix et Festivals

    • Bernhard-Wicki-Friedenspreis 2004
    • Deutscher Filmpreis 2005, prix des meilleurs décors
    • Grand Prix au Festival du film de Saint-Petersbourg (Russie), 2006
    • Festival de Locarno, 2004

  • Bibliographie

    • Luxemburger Wort, 20 avril 1962 (livre)
    • Luxemburger Wort, 30 septembre 2003
    • Luxemburger Wort, 13 novembre 2003
    • DasErste.de - Programm, 28 novembre 2003
    • Télécran, 49/2003
    • Rheinischer Merkur, 15 janvier 2004
    • Télécran 49/2004
    • Luxemburger Wort, 28 janvier 2004
    • Le Quotidien, 29 janvier 2004
    • La Voix, 29 janvier 2004
    • Luxemburger Wort, 30 janvier 2004
    • Luxemburger Wort, 14 février 2004
    • Telecran, 12 juin 2004
    • Luxemburger Wort, 2 juillet 2004
    • La Voix, 3 juillet 2004
    • Luxemburger Wort, 5 juillet 2004
    • Luxemburger Wort, 10 juillet 2004
    • Luxemburger Wort, 16 juillet 2004
    • epd-film, nr. 11, novembrre 2004
    • film-dienst, nr. 23, 11 novembre 2004
    • Luxemburger Wort, 3 mars 2010

Synopsis complet

L'abbé luxembourgeois, Henry Kremer, n'est pas favorable au régime nazi. Il refuse de coopérer et les Nazis le déportent dans le camp de concentration de Dachau. Cependant ils lui font une offre inattendue: celle de disposer de neuf jours de 'vacances' pendant lesquels il pourra se rendre au Luxembourg. Derrière cette offre se cache une idée perfide. Au cours de ces neuf jours, Kremer est supposé convaincre le chef de l'église catholique au Luxembourg de soutenir la politique nazie, ce qui signifie pour lui trahir sa propre foi. Si Kremer remplit ces conditions, on lui promet qu'il n'aura pas besoin de retourner à Dachau. S'il refuse de coopérer et s'enfuit, tous ses compagnons curés à Dachau seront exécutés. Pendant la durée de son congé, Kremer doit régulièrement rendre des visites à l'officier SS Gebhardt. Ces entrevues se transforment en lutte psychologique constante entre le nazi, dont la position dépend également de la réussite de cette entreprise, et l'abbé, apparement passif mais en vérité déchiré par le cas de conscience qui se pose à lui. Cette décision difficile, qu'il devra prendre tout seul, le rendra coupable d'une façon ou d'une autre. Sa famille essaie de le persuader de prendre la fuite, mais pour lui cette solution n'en est pas une. Finalement il se décide à rester fidèle à ses propres idéaux, quitte à devoir en subir les conséquences. L'abbé Kremer regagne Dachau.