|     | 

TO NAP A KID

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Court métrage

Belgique/Luxembourg, 1989

Réalisation : Misch Bervard

Production : Atelier de l'IAD

  • Durée : 10
  • Version originale : Français
  • Image : couleurs
  • Métrage : 103 m
  • Format : 16mm (1.37)

Avec Violette Leonard, Bernard Van Breusegem, Tony Cecchinato

Générique

  • Interprètes

    • Bernard VAN BREUSEGEM
    • Violette LEONARD
    • Toni CECCHINATO
    • Paul SIMON
  • Générique

    • Scénario: Misch BERVARD
    • Photographie: Jacqueline HIHI
    • Cadre: Philippe MICHAUX
    • Assistante: Severine BARDE
    • Son: Joseph MICHELS, Alain SCHMITZ
    • Musique: Joseph MICHELS
    • Maquillage: Eve et Nathalie (Institut Lise Loriot)
    • Montage: Eli Ricci QUINTANS
    • Scripte: Renaud THIRY
    • Electriciens: Denis DUFAYS, Olivier DIRKSEN
    • Machinistes: Stijn VAN DER VEKEN, Thierry LECLERQ
    • Assistant-réalisateur: Jacques VAN LUIJK
    • Régie: Fred FONTEYNE, Tzim, Valérie et Manu
    • Production: Pascal ZABUS
    • Présenté par l'Institut des Arts de Diffusion Louvain-la-Neuve
    • Avec l'aide du Ministère de la Communauté Française de Belgique et du Fonds Culturel National de Luxembourg

Synopsis complet

Une femme se promène avec un enfant sur une plage en Belgique. Ils sont observé par des hommes. Un peu plus tard, lorsqu'ils sont rentrés à la maison, un homme frappe à la porte en disant qu'il doit réparer les radiateurs. On reconnaît l'homme qui les observait auparavant. La femme semble très méfiante et envoie l'enfant jouer dans une autre chambre.Aussiôt que l'ouvrier a fini son travail il rejoint ses compagnons qui l'attendent dans une voiture. On découvre alors que ces hommes sont des policiers et qu'ils observent la femme et l'enfant jour et nuit. Le jour suivant la femme part en voiture, chercher la rançon que les parents du petit ont déposés dans une poubelle. Elle est suivie par les policiers. Lorsqu'elle s'arrête pour téléphoner à la mère de l'enfant, l'un des policiers en profite pour poser une bombe sous sa voiture. Il confronte alors la femme, mais prétend qu'il la laisse s'enfuir. Dès qu'elle repart en voiture, la bombe explose. Le policier prétend qu'elle était armée et qu'elle s'était heurté contre un arbre en essayant de lui échapper.