|     | 

LE GARDIEN DU NID

Voir ce film
Utilisation commerciale:

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Court métrage

Luxembourg / France, 2006

Réalisation : Olivier Pesch

Production : Samsa Film, Vivement Lundi !

  • Durée : 14
  • Version originale : Sans paroles
  • Image : couleurs
  • Métrage : 383 m
  • Format : 35mm (1.85)
  • Son : sonore

Générique

  • Générique

    • Scénario: Olivier PESCH
    • Produit par: Anne SCHROEDER et Jean-François LE CORRE
    • Directrice de la photographie: Caroline SCHULLER
    • 1er assistant: Daniel WIROTH
    • Animateurs:
      • Christine POLIS
      • Olivier PESCH
      • Daniel WIROTH
      • Alain RICHARD
      • Cédric VANDRESSE
    • Montage: Thierry FABER
    • Montage son: Frédéric DEMOLDER
    • Borborygmes: Peppino CAPOTONDI
    • Assistants animateurs: Xavier TRUCHON, Ludovic BERARDO
    • Chefs décorateurs: Claude GROSCH, Tanja FRANK
    • Assistants décorateurs:
      • Cédric VANDRESSE
      • Stéphanie RASS
      • Karl DEYBER
      • Gilles BURION
      • Fabien STUBBE
    • Peintres décorateurs: Edouard PALLARDY, Valérie DODEIGNE
    • Chef constructeur marionnettes: Jean-Marc OGIER
    • Fabrication armatures: David THOMASSE
    • Fabrication marionnettes: Fabienne COLLET, David ROUSSEL
    • Stagiaire: Xavier TRUCHON
    • Montage son: Frédéric DEMOLDER
    • Mixeur: Michel SCHILINGS
    • Bruiteur: Philippe VAN LEER
    • Ingénieurs du son: Mad Fab
    • ZF Prod
    • Etalonnage digital: Gilles BISSOT
    • Report film: Paul- François FONTIGNY, Gilles BISSOT
    • Support technique: Paul MAAS
    • Musique originale: Pierre PAYAN, Eric PHILIPPON « Pierre et Fil »
    • Directeurs de production: Michelle MULLER, Jean-Luc ZEHNTER
    • Directrices de production France: Aurélie ANGEBAULT, Céline DREAN
    • Directeur de post-production France: Mathieu COURTOIS
    • Stagiaire de production France: Sabine JAFFRENNOU
    • Administrateurs de production: Christian KMIOTEK, Aurore SCHNEIDESCH
    • Administratrice de production France: Valérie MALAVIEILLE
    • Coordinatrice de production: Lélia DI LUCA
    • Secrétaire de production: Aurore BALTER
    • Comptable: Patrice FIORINA
    • Comptable de production: Joana PEGO
    • Auditeur: Carlo REDING
  • produit au Grand-Duché de Luxembourg avec le soutien du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle

Réception

  • Festivals et prix

    • Avanca Film Festival, Portugal, du 25 au 29 juillet 2007
    • Ismailia International Festival for Short Films, Egypte, du 1er au 30 septembre 2007
    • Travelling Junior de Rennes, France, du 5 au 13 mars 2007
    • Children Film Festival d’Istanbul, Turquie, 2007
    • HaydenFilms 3.0 Film Festival, USA
    • International Leipzig Festival for Documentary and Animated Film and DOK Industry, Allemagne, du 29 octobre au 4 novembre 2007
    • Uppsala International Short Film Festival, Suède, du 22 au 28 octobre 2007
    • Cinanima, Festival international du film d'animation d'Espinho, Portugal, du 5 au 11 novembre 2007
    • International Short Film de Berlin, du 8 au 18 février 2007
    • Cinénygma, Luxembourg, du 22 au 28 octobre 2006
  • Bibliographie

    • Studio Magazine, mars 2008, n°244¨
    • Le Monde, 18 mars 2008
    • CinéLive, avril 2008, n°122
    • TéléCinéObs, n°2263

Synopsis complet

Robert, le squelette-gardien, reçoit une cargaison de nouveaux arrivants, des œufs dont il doit s’occuper sous l’œil d’une taupe malicieuse. Dans sa grotte en haut d’un rocher, il leur fournit tous les soins nécessaires à leur éclosion. Robert compte scrupuleusement les jours et dessine leurs courbes de croissance sur des tableaux noirs tandis que cinq des six œufs explorent la demeure.

Le jour, Robert les fait sortir mais l'un des oeufs refuse. C'est Ben. Robert l’emporte avec lui au soleil. Les autres s’amusent à se cacher dans des trous de taupe, mais Ben, isolé, rentre dans la grotte. Ses congénères décident alors d’encercler la taupe et de ne plus la laisser partir. Robert, voyant cela, s’énerve et prend la taupe pour la jeter en dehors de l’enclos. Mais elle revient par le sous-sol. Il décide de mettre les œufs dans une brouette et les rapporte à l’intérieur.

Le temps passe. Les croix se multiplient sur le tableau noir et les courbes ne cessent de grandir, sauf pour Ben. Il le prend sur ses genoux, assis sur chaise, ne sachant que faire. Un matin où Robert balaie devant sa porte, Ben est encore accroché à ses pieds. Robert le chasse avec fermeté. Ben explore les contours d’un trou de taupe lorsque les autres, gros et forts à présent, l’entourent et le jettent dans le trou. Puis ils bouchent perfidement les trous un à un. Robert tente d’en dégager un, sans succès. La taupe surgit de terre et expulse Ben, qui se réfugie dans la grotte.

Le tableau des jours passés montre que l’éclosion approche. Ben monte alors loin de ses semblables, sur une branche. Mais encore une fois, tous essaient de le faire chuter. Robert arrive in extremis pour le sauver. Il est en rage et décide de dormir à côté de lui toute la nuit. Les coquilles des œufs commencent à se brisent, laissant s’échapper de terrifiants petits squelettes très agressifs. L’un d’entre eux montre du doigt Ben, puis tous déstabilisent Robert, et lui donnent un coup de fourche, ce qui lui fait lâcher l’œuf de ses bras. Ben s’est écrasé au sol. Robert est désespéré. En fureur, il les prend tous et les jette dans une caisse en bois.