|     | 

COTES SAUVAGES

Voir ce film
Utilisation commerciale:

Galeries éviter

Présentation

Fiction/Court métrage

Luxembourg, 1996

Réalisation : Sophie Langevin, Jacques Raybaut

Production : Samsa Film

  • Durée : 8
  • Version originale : Français
  • Image : couleurs
  • Métrage : 217m
  • Format : 35mm (1.85)
  • Son : sonore

Avec Louis Bonnet, Xavier Bouvier, Jeanne Cellard

  • Synopsis

    Un beau jour de printemps, une boucherie de quartier reçoit une commande inhabituelle de clients habituels...
  • Equipe technique

  • Sortie

    Première mondiale: Ciné Utopolis (Luxembourg), 19 décembre 1996 (à l'occasion de l'ouverture du multiplexe Utopolis)
  • Budget

    Budget: 6.102.000 LUF

Générique

  • Interprètes

    • Louis BONNET (boucher)
    • Xavier BOUVIER (papi Souffret)
    • Jeanne CELLARD (Mme Fernandez)
  • Générique

    • D'après une nouvelle de Léandri, publiée par Fluide Glacial
    • Production: Claude WARINGO
    • Direction artistique: Véronique SACREZ
    • Image: Jako RAYBAUT
    • Son: Carlo THOSS
    • Musique originale: Mathieu BAILLOT
    • Montage: Pia DUMONT
    • Directeur de production: Serge ZEITOUN
    • Assistant à la réalisation: Emmanuel VAN WAMBEKE
    • Scripte: Donatienne DE GOROS
    • Régisseur général: Jean-Luc ZEHNTER
    • Assistant caméra: Alice CAPRONIER
    • 2ème assistant: Laurent CHALET
    • Perchman et sons additionnels: Max GOBIET
    • Chef électricien: Jean-François Philips
    • Chef machiniste: Vincent MERVEILLE
    • Machiniste: Tino RUIZ
    • Costumes: Virginia VOGWILLER
    • Accessoires: Christine RABETTE
    • Peintre: Rebecca LOULOU
    • Assistant: René SCHILDGEN
    • Constructeur: Bertrand RENAULT
    • Maquillage: Cathy FOLMER
    • Speck conseiller: Marco SPANIOL
    • Photographe de plateau: Hubert MOAL
    • Effets spéciaux: Jean-Claude SCHIFRINE
    • Photo finale: prises de vues groupe: Hubert MOAL & Pierre SATIN
    • prises de vues pingouins: Harald SUND
    • Maquillage: Salima BOUDABDALLAH
    • Composition photoshop: Sébastien MOREAU
    • Lettrage générique: Magali BARTHEYE
    • Bruitage: Philippe VAN LEER
    • Mixage: Philippe BAUDHUIN
    • Etalonnage: Marcel MARZOYER
    • Administrateur de production: Christian KMIOTEK
    • Assistant de production: Christine RABETTE
    • Secrétaire de production: Lelia DI LUCA
    • Coordinateur de post-production: Jean-Luc ZEHNTER
    • Comptables: Rino BONAVITA, Patrice FIORINA
    • Auditeur: Carlo REDING
    • Avec la participation de:
      • Valérie BODSON&Jules
      • Alain HOLTGEN
      • Eric LANGEVIN
      • Claude PHILIPPOT
      • Laurence & Andrée NAJBERG
      • François SKYVINGTON
      • Jean-Pierre BOCQUET
      • Jacques VEILLEE LA FERTE
    • 'La chasse au Dahu' Paroles et musique: Mathieu BAILLOT
    • Direction musicale et interprétation: Brad SCOTT
    • Enregistrement: Boris
    • Musiciens:
      • Yvo ABADI (batterie,percussion)
      • Mathieu BAILLOT (claviers)
      • Christian RICHARD (guitare)
      • Brad SCOTT (brasse, dijeridoo)
    • Iris caméra
    • Locaflash
    • Sotrac
    • Svl by Codeca
    • Studio de Luxembourg
    • Kodak L.T.C. St.Cloud
    • Tango Charlie
    • Studio L'Equipe
    • Montage négatif
    • Arane
    • Twin Studio
    • Premier Plan
    • Image Bank
    • Media Assurances
    • Banque Générale du Luxembourg
    • Samsa Screen Finance S.A.
    • Film monté sur AVID Film Composer par Codeca Luxembourg
  • Produit au Grand-Duché sous le régime de la loi sur les certificats audiovisuels et avec l’aide du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle

Synopsis complet

Un vieil homme entre chez son boucher. Il lui annonce qu'il lui faudra beaucoup de viande. Pour être plus précis, il lui en faut deux tonnes. Le boulanger est un peu surpris et demande à Papi Souffret ce qu'il veut faire avec deux tonnes de viandes. Papi Souffret lui confie alors qu'il part en expédition au pôle Sud pour visiter trois petites îles qui apparemment n'ont jamais été explorées par l'homme. Entre alors Madame Fernandez, une autre cliente du quartier. Le boucher lui raconte l'histoire de Monsieur Souffret et apprend que Madame Fernandez sera la navigatrice de l'expédition. Le boucher est toujours plus étonné. Pratiquement tous les gens du quartier participent à cette expédition qui lui semble une idée complètement farfelue. Papi Souffret remarque qu'il manque encore deux personnes dans son équipe. Après que les deux vieux sont partis, le boucher commence à se demander si eventuellement on pourrait avoir besoin de lui pour une expédition au pôle Sud.