|     | 

RENE DELTGEN - DER SANFTE REBELL

Voir ce film

Galeries éviter

Présentation

Documentaire/Long métrage

Luxembourg, 2004

Réalisation : Michael Wenk

Production : Centre national de l'audiovisuel

  • Durée : 60
  • Version originale : Allemand
  • Image : couleurs et noir/blanc
  • Format : Betacam
  • Son : sonore

Générique

  • Interviews de :
    • Nadja TILLER
    • Götz GEORGE
    • Lieselotte PULVER
    • Milia KRöGER
    • Camillo FELGEN
    • Michael VERHOEVEN
    • Elsie SCHERER
    • Katharina BöHM
    • Artur BRAUMER
    • Jürgen FLIMM
    • Kathrin DELTGEN
  • Caméra: Carlo THIEL, Matl FINDEL, Christoph DEJA, Caroline SCHULER
  • Assistant caméra: Mathieu GILLIAND
  • Montage: Misch BERVARD
  • Transferts: Patrick FEUERSTEIN, Céline FERSING
  • Etalonnage: Rainer STRUCK, Broadcasting Center Europe
  • Reproduction photos: Nelly LEFLOT, Myriam KRAEMER
  • Directeur de production: Stéphane CABOCHE
  • Mixage: Philippe MERGEN
  • Musique: Lingo (Andre Dziezuk)
  • Narrateur (version allemande): Rolf BECKER
  • Narrateur (version anglaise): Mike KNIGHT, Candice ALLEN, Jules WERNER
  • Traduction anglaise: Jean-Pierre THILGES
  • Collaboration Interviews: Jean-Paul RATHS
  • Producteurs exécutifs: Michael WENK, Joy HOFFMANN
  • Producteur: Joy HOFFMANN
  • Scénario: Michael WENK avec le soutien de: Friedrich-Wilhelm-Murnau-Stiftung, Wiesbaden
  • Transit Film GmbH, München
  • Deutsches Filminstitut (DIF), Frankfurt am Main
  • Deutsches Filmmuseum, Frankfurt am Main
  • Cinémathèque Nationale de Luxembourg
  • Bibliothèque Nationale de Luxembourg
  • KirchMedia GmbH&Co. KGaA, Unterföhring
  • CCC Filmkunst GmbH, Berlin
  • Deutsche Wochenschau GmbH, Hamburg
  • allstar MEDIA International GmbH, Düsseldorf
  • BMG UniversumFilm GmbH&Co.KG, München
  • Rialto Film GmbH, Berlin
  • Sentana Filmproduktion GmbH, München
  • Studio Hamburg Fernsehen Allianz (FA) GmbH
  • Felix Bloch Erben GmbH&Co., Berlin
  • ZDF Enterprises GmbH, Mainz
  • Studio Babelsberg, Potsdam
  • Wiener Staatsoper
  • Hotel Ambassador, Zürich
  • Hotel Bayerischer Hof, München

Synopsis complet

René Deltgen est né en 1909 au Luxembourg, à Esch-sur-Alzette. Issu d'une famille qui n'était pas connue pour ses penchants artistiques , rien ne le prédestinait à devenir acteur. Cependant son talent pour la comédie se manifeste lors d'une représentation théatrale à l'école. En 1927, René décide de passer l'examen d'admission au 'Vereinigte Stadttheater Köln'. Malgré son fort accent luxembourgeois, il est accepté.

Pendant qu'il prend encore des cours, René Deltgen est déjà engagé pour des petits rôles dans diverses pièces. En 1934, l'UFA remarque l'acteur et lui confie son premier rôle au cinéma dans Das Mädchen Johanna. En 1936, il passe à la 'Berliner Volksbühne'. Sa personnalité énigmatique et taciturne et son physique prédestinaient l'acteur à jouer des personnages ambigus. Il devient cependant célèbre au cinéma en interprétant notamment les aventuriers intrépides (Kautschuk) ou les acrobates de cirque (Zirkus Renz). Durant la guerre, il apparaît dans quelques films à caractère propagandiste. Alors qu'il se tient à distances des dignitaires nazis, il signe, pour des raisons dont on continue à tout ignorer (il a toujours refusé d'en parler) deux appels incitant les Luxembourgeois à intégrer le 3e Reich.

En 1946, René Deltgen est déclaré coupable par un tribunal luxembourgeois de collaboration avec l'occupant allemand et écope de deux ans de prison dont il ne fera cependant que quelques mois. Après être sorti de prison, René Deltgen retourne en Allemagne où il continue à tourner des films mais il se consacre surtout au théâtre dont il a fait un engagement personnel. A la radio, sa voix rauque a contribué à faire des pièces radiophoniques consacrées à Paul Temple, une série culte. Aujourd'hui René Deltgen reste surtout connu pour son rôle dans Der Tiger von Eschnapur et pour celui du grand-père dans Heidi qu'il tourna en 1978, un an avant sa mort.