|     | 

ANDRE AN DISSIDENT STËMMEN
André et les voix dissidentes

Voir ce film
Utilisation commerciale:

Galeries éviter

Présentation

Documentaire/Long métrage

Luxembourg/Belgique, 2000

Réalisation : Donato Rotunno

Production : Tarantula Luxembourg, Tarantula Communication, Centre Vidéo Bruxelles, Tarantula Belgique, Het Gematigt Zeeklimat

  • Durée : 52
  • Version originale : Luxembourgeois
  • Image : couleurs
  • Format : Betacam
  • Son : sonore

Générique

  • Avec André HOFFMANN
  • Mélanie NOESEN
  • David WAGNER
  • Bernard THOMAS
  • Claude BALLINI
  • Nicolas GRAF
  • Laurent PLETSCH
  • Marc GOUDEBOURG
  • Michel DORMAL
  • Claude FRENTZ
  • Ali RUCKERT
  • Henri WEHENKEL
  • Nicole WELTER-HOFFMANN
  • Romain HILGERT

  • Producteur : Eddy GERADON-LUYCKX
  • Coproducteurs : Joseph ROUSCHOP (Tarantula Belgique)
  • Philippe CALLEWAERT (Het Gematigd Zeeklimaat)
  • Marianne OSTEAUX (Centre vidéo de Bruxelles)
  • Marco GIUSTI (Tarantula Luxembourg)
  • Produit avec l'aide du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle
  • Directeur de production : Joseph ROUSCHOP
  • Montage : Pia DUMONT
  • Image : Jean-Paul DE ZAETIJD, Alain MARCOEN, Patrice MICHAUX
  • Son : Thierry TIRTIAUX, Olivier GALLE
  • Musique originale : DAAN
  • Musique additionnelle : DRITTE WAHL (Zu Klein)
  • Mixage : Olivier GALLE
  • Assistants monteurs : Julien HENRY, Thierry FABER
  • Assistant image : Jonas LUYCKX
  • Conformation et étalonnage : Stéphan HIGELIN
  • Assistante de production : Sophie HOLZEM
  • Archives : Centre national de l'audiovisuel, Broadcasting Centre Europe
  • Moyens techniques : In-Visible Films (Luxembourg), Centre Vidéo de Bruxelles, Het Gematigd Zeeklimaat, Trianglo 7, Audio-Pro
  • Assurances : Olivier HEGER

  • Produit avec l'aide du Fonds national de soutien à la production audiovisuelle

Réception

Bibliographie

  • Luxembourg News, 15 juin 2000
  • d'Lëtzebuerger Land, 16 juin 2000
  • Den neie Feierkrop, 21 juillet 2000
  • Forum no. 203, octobre 2000

 

Synopsis complet

André et les voix dissidentes est le portrait d'André Hoffmann. Dernier député élu du parti communiste luxembourgeois (KPL), il rompt avec son parti, démissionne de son mandat et est l'un des fondateurs du mouvement Nei Lénk (la nouvelle gauche). Le film suit sa réélection au mandat de député sur la liste de cartel Déi Lénk (la Gauche) et raconte comment la vie peut être gouvernée par le besoin de faire entendre son opinion, en rupture avec toutes les voix consensuelles.

Le réalisateur confronte cette réflexion menée face à la caméra à celle d'un groupe de jeunes qui s'interrogent sur le sens et l'efficacité de l'engagement politique dans la société d'aujourd'hui au Luxembourg.