|     | 

POUR LA LIBERTE

Voir ce film
Utilisation commerciale:

Galeries éviter

Présentation

Documentaire/Court métrage

Luxembourg, 1948

Réalisation : Philippe Schneider

  • Durée : 27
  • Version originale : Français
  • Image : noir et blanc
  • Métrage : 739 m
  • Format : 35mm (1.37)
  • Son : sonore
  • Synopsis

    Evocation de la 2e guerre mondiale au Luxembourg.
  • Equipe technique

  • Sorties

    Premiere presentation : cinéma Capitole (Luxembourg-Ville), mars 1948
  • Informations

    Le film contient beaucoup d'images d'archives qui résument l'histoire de la seconde guerre mondiale mais qui n'ont pas de rapport avec le Luxembourg et n'y ont pas été tournées. En revanche, les images retraçant les événements du 10 mai 1940 - l'entrée des Allemands à Echternach - sont extraites d'une Wochenschau allemande de l'UFA . D'autres scènes du film de Schneider sont en revanche visiblement reconstituées (le changement de nom de l'Avenue de la Liberté, notamment). A remarquer aussi dans la partie consacrée à l'exode, quelques images manifestement extraites d'un film de fiction.

    La production et l'importance du film dans la carrière de Schneider sont commentées dans le documentaire Philippe Schneider, de Mann mat der Kamera (1999) de Tom Alesch.

Réception

Bibliographie

  • Zeitung vum lëtzebuerger Vollek, 5 mars 1948
  • Luxemburger Wort, 6 mars 1948

Synopsis complet

Le film commence par une évocation du « beau petit pays » que fut le Luxembourg avant la guerre, alors qu'y régnaient la paix et le bonheur, sous la protection de la dynastie. Puis ce sont les images de l'invasion du pays par les Allemands et le long exode des populations vers le sud de la France. L'occupation, de Gaulle à Londres, l'armistice, des défilés devant Hitler et Mussolini, sont ensuite montrés, avant l'épisode de la grève générale au Luxembourg évoqué à l'aide de quelques affiches. Viennent ensuite les bombardements de l'Allemagne par les Alliés, le débarquement et enfin, le 10 septembre 1944, la libération de la ville de Luxembourg. Les usines recommencent à fonctionner pour reconstruire les ponts détruits par les Nazis. Puis c'est la contre-offensive de Von Rundstedt, la capitulation de l'Allemagne et la bombe atomique au Japon. La guerre est finie, la Grande-Duchesse revient à Luxembourg sous les ovations de la foule. Les paysans se remettent au travail pour donner à manger à la population et cela, malgré le danger que représentent les mines éparpillées dans les champs. Les images de la reconstruction sont suivies de celles du retour des soldats américains à New York. L'enterrement du général Patton au cimetière de Luxembourg-Hamm est le dernier grand événement relaté dans ce document.