|     | 

LUXEMBURG - STADT UND LAND

Galeries éviter

Présentation

Documentaire/Court métrage

Luxembourg, 1926

Réalisation : Hanns Divo

Production : Harry Hasso Filmgesellschaft, Bureau des Voyages S.I.T.E.

  • Version originale : Allemand, Français
  • Image : teinté
  • Format : 35mm (1.37)
  • Son : muet

Avec Erich Winkelmann, Karl Hartnagel

  • Synopsis

    Trois personnages (un industriel, sa fille et un jeune peintre) visitent le Grand-Duché de Luxembourg.
  • Equipe technique

  • Sortie

    Première présentation : Kino-Palace Dornsseiffer (Luxembourg-Ville) (futur Victory), 2 février 1926
    Sortie : Kino-Palace Dornseiffer, 5 février 1926
  • Informations

    De ce film, il n'existe plus que la deuxième bobine qui correspond au trajet Luxembourg-Ville - Echternach (sur un total de 5 bobines, ce qui supposerait une durée d'à peu près une heure).

    Il s'agit sans doute de l'un des tout premiers films touristiques tournés au Luxembourg. René Leclère reprendra dix ans plus tard l'idée de faire le tour du pays en voiture dans son film Il est un petit pays (1937).

    Le journal Luxemburger Wort (3 février 1926) signale que lors de l'avant-première, un orchestre jouait des airs luxembourgeois pour accompagner le film.

    Selon un article de Norbert Etringer dans la Revue (no. 28/1965), le S.I.T.E. aurait déjà fait réaliser auparavant par la Harry Hasso Filmgesellschaft un film sur la ville de Luxembourg qui aurait été présenté à partir du 2 octobre 1925 au cinéma Dornseiffer. On en ignore le titre et les auteurs.

Générique

Interprètes

Karl HARTNAGEL (le jeune peintre), Erich WINCKELMANN (l'industriel Moutrié), Madame HEINEMANN (la fille de l'industriel)

Générique

Scénario : Hanns DIVO - Caméra : Harry HASSO

Réception

Bibliographie

  • Luxemburger Illustrierte, no. 5/1926
  • Luxemburger Wort, 3 février 1926
  • Luxemburger Zeitung, 3 février 1926
  • Indépendance luxembourgeoise, 4 février 1926
  • Revue no. 28/1965 - Revue, no. 40/1970

Synopsis complet

Trois personnages (un industriel, sa fille et un jeune peintre) visitent le Grand-Duché de Luxembourg.

Le voyage à travers le pays commence dans une villa de la place du Glacis à Luxembourg-Ville, à partir de laquelle les protagonistes visitent la capitale.

Ils partent ensuite en direction de la Moselle. Leur excursion les mène d'abord aux ruines de l'ancien château de Hespérange, à l'église de Dahlheim et à l'aigle romaine non loin de là. Ils dépassent ensuite le train 'Jangli', puis arrivent au parc de Mondorf. De là, ils se rendent au Scheuerberg, à Wellenstein, Remich, Grevenmacher et passent ensuite dans la vallée de la Sûre, avant d'arriver à l'Hôtel Bellevue d'Echternach où ils sont accueillis par le patron.

Le lendemain, ils traversent le Mullerthal et Diekirch pour aller à Vianden et continuent par Clervaux et Wiltz avant de parcourir la vallée de l'Eich. En cours du voyage, le peintre et la fille de l'industriel tombent amoureux. Dans le Mullerthal, le peintre escalade une falaise (« Nadel der Kleopatra ») pour cueillir une fleur rare et l'offrir à la jeune fille. Ils annoncent leurs fiançailles à Clervaux, à la terrasse de l'hôtel Koener.