|     | 

LA JOURNEE DES ORPHELINS

Voir ce film
Utilisation commerciale:

Galeries éviter

Présentation

Documentaire/Court métrage

Luxembourg, 1931

Réalisation : Evy Friedrich

  • Durée : 11
  • Version originale : Allemand, Luxembourgeois
  • Image : noir et blanc
  • Format : Support original : 35mm (1.37) - Version sonorisée (luxembourgeois-allemand) : Betacam
  • Son : muet / version sonorisée (luxembourgeois-allemand)
  • Synopsis

    Reportage sur la Journée des Orphelins à la Schueberfouer (fête foraine annuelle) en 1930.
  • Equipe technique

  • Sortie

    Première présentation du film original: cinéma Ecran (Luxembourg), 23 juillet 1931
  • Informations

    Ce film illustre une tradition - la visite des foyers d'orphelins et de personnes défavorisées à la Schueberfouer - qui a survécu jusqu'à aujourd'hui. Un autre film sur le même sujet a été tourné en 1936 par Pierre Bertogne (voir le film D'Weesekanner op der Schueberfouer) mais celui de Friedrich montre également la distribution de cadeaux aux Oeuvres sociales par les associations de bénévoles (Weesekannerwierk)

    Le film a été légèrement remonté et sonorisé (avec commentaire et extraits de la presse de l'époque) par le Centre national de l'audiovisuel.

Générique

Générique

  • Restauration, sonorisation (1998) : Centre national de l'audiovisuel
  • Réalisation : Bernie ZECHES
  • Rédaction : François PESCATORE
  • Texte dit par Bernie ZECHES (commentaire) et Pol HOFFMANN (extraits de la presse luxembourgeoise)
  • Montage : Fernand DEVAS, Yves MIGNON, Stéphane CABOCHE
  • Son : Jean-Marie SPARTZ, Daniel LIESER
  • Restauration : Patrick FEUERSTEIN
  • Musique : Archives RTL
  • Conseillers : Soeur ROSINDA (Itzig), Paul LESCH

Réception

Bibliographie

  • Indépendance luxembourgeoise, 24 juillet 1931
  • Luxemburger Wort, 24 juillet 1931
  • Luxemburger Zeitung, 24 juillet 1931

Synopsis complet

Reportage sur la Journée des Orphelins à la 'Schueberfouer' (fête foraine annuelle) en 1930. Le film commence par la distribution de cadeaux et de friandises par des bénévoles aux maisons de retraite et aux orphelinats. Le jeune prince Jean accueille ensuite un groupe d'orphelins au château de Colmar-Berg et le film se termine par les orphelins visitant les attractions de la 'Fouer' en compagnie du prince Jean.