|     | 

ECHTERNACH, HAUT LIEU DE L'ESPRIT

Voir ce film
Utilisation commerciale:

Galeries éviter

Présentation

TV

Luxembourg, 1958

Réalisation : Michel Drach

Production : Télé Luxembourg

  • Durée : 28
  • Version originale : Français
  • Image : couleurs
  • Métrage : 790 m
  • Format : 16mm (1.37) gonflé en 35mm
  • Son : sonore
  • Synopsis

    Le film raconte l'histoire de Saint Willibrord et de son installation à Echternach, ainsi que le culte du Saint et la procession dansante qui lui est dédiée.
  • Equipe technique

  • Informations

    Cette production a été tournée pour une série de l'UER dans laquelle chaque pays participant présentait un haut lieu de l'esprit national.

    Le choix d'un cinéaste extérieur à Télé-Luxembourg, le Français Michel Drach (1930-1990), surtout connu pour ses films de fiction tels que On n'enterre pas le dimanche (1959) ou Elise ou la vraie vie (1979), s'explique sans doute par le fait que les réalisateurs travaillant à l'époque pour Télé-Luxembourg n'avaient pas encore le prestige ni le savoir-faire requis pour ce genre de productions.

Synopsis complet

Le film raconte l'histoire de Saint Willibrord qui arrive dans la région d'Echternach. Cet épisode est suggéré par quelques symboles simples (des pieds nus dans la neige, une croix, des animaux en forêt). L'installation de Willibrord à Echternach, l'établissement et l'influence de l'école monastique d'Echternach sont illustrés par des images contemporaines d'Echternach et le fameux Codex Aureus. L'architecture des différents bâtiments est commentée, puis le film aborde le long chapitre du culte de Saint Willibrord.


Il montre toute une série de statues du Saint avant de se consacrer durant tout le dernier tiers à la procession dansante. Les autorités religieuses, les participants à la procession, et la foule qui borde les rues sont montrés à l'image et la caméra pénètre même à l'intérieur de la Basilique pour montrer la fin de la cérémonie.