|     | 

EIN BESUCH IN DER CHAMPAGNERFABRIK MERCIER

Galeries éviter

Présentation

Documentaire/Court métrage

Luxembourg, 1907

Réalisation : Peter Marzen, Wendel Marzen

Production : Edisons elektrisches Theater

  • Durée : 9
  • Version originale : Allemand
  • Image : noir et blanc
  • Format : Support original: 35mm. Restauration HD
  • Son : sonorisé (musique)
  • Synopsis

    Ce film 'industriel' a été tourné aux établissements du champagne Mercier à Luxembourg dont il montre le fonctionnement, les ouvriers et les patrons.
  • Equipe technique

  • Informations

    En 1961, la Caisse d'Epargne de l'Etat achète les bâtiments des anciens établissements Mercier rue d'Alsace à Luxembourg-Ville. Parmi la paperasserie abandonnée, les nouveaux propriétaires trouvent un film tourné en 1907 par les exploitants itinérants Wendel et Peter Marzen qui habitaient à Trèves et étaient régulièrement actifs au Luxembourg.

    La filiale luxembourgeoise des établissements Mercier avait été établie à Luxembourg pour profiter de l'union douanière (Zollverein) entre le Luxembourg et l'Allemagne et exporter le champagne vers l'Allemagne.

    En 1963, Philippe Schneider restaure le film des Marzen avec l'aide de la Caisse d'Epargne, y ajoute des images contemporaines ainsi qu'un commentaire et réintitule le tout Regards sur le passé.

Réception

Bibliographie

  • Aus dem Leben eines rheinischen Filmpioniers ; Eine Erinnerungsgabe zum 50. Geburtstag Peter Marzen
  • Norbert Etringer : Lebende Bilder, Editions Saint-Paul, Luxembourg 1983

Synopsis complet

Ce tout premier film 'industriel' luxembourgeois a été tourné aux établissements du champagne Mercier à Luxembourg. Les cinéastes ont notamment filmé l'embouteillage (fait en partie par des enfants !), les bouteilles qui sont tournées dans la cave, la préparation des bouteilles pour l'envoi et leur transport vers le train. A Kopstal où Mercier possédait une plantation de roseaux destinés à la fabrication des paniers servant au transport des bouteilles, les deux cinéastes montrent le travail des ouvriers mais aussi une battue dont on ramène des lièvres. Les Marzen filment également une 'sortie d'usine' devant les établissements Mercier à Luxembourg-Ville : les ouvriers sortent les premiers du bâtiment, suivis des cadres puis des directeurs.