|     | 

L'AVENTURE INDUSTRIELLE DU LUXEMBOURG

Voir ce film
Utilisation commerciale:

Galeries éviter

Présentation

Documentaire/Court métrage

Luxembourg, 1967

Réalisation : Philippe Schneider

  • Durée : 15
  • Version originale : Français
  • Image : couleurs
  • Métrage : 399 m
  • Format : 35mm (scope)
  • Son : sonore

Générique

  • Scénario: Philippe SCHNEIDER
  • Images: Philippe SCHNEIDER
  • Son: Jacques FOURNET . Commentaire: Bernard LABAUME
  • dit par Jacques NAVADIC
  • Photographe de plateau, test polaroïd: Marie-Jeanne KARTHEISER
  • Scripte: Marie-Jeanne KARTHEISER
  • Ambiance acoustique: André RORA
  • Laboratoires: G.T.C. (Joinville)

Réception

Bibliographie

  • Tageblatt, 11 mai 1967
  • Luxemburger Wort, 12 mai 1967

Synopsis complet

Le film fait l'inventaire des différentes industries existant au Luxembourg en 1967. La centrale de Vianden vient en bonne place, suivie par la sidérurgie à laquelle le film consacre une grande place avant de s'arrêter sur la construction du Pont Rouge et son inauguration par la Grande-Duchesse Charlotte.

Mais l'industrie luxembourgeoise s'est diversifiée: les marbres, le carrelage, le ciment, la faïencerie contribuent à l'essor économique du pays. Le film montre par ailleurs l'industrie luxembourgeoise de la cigarette, du caoutchouc (Goodyear), sans oublier l'aéroport, les brasseries et la viticulture. Les différents produits sont exposés à la Foire internationale.

Il se termine sur l'évocation de la toute récente canalisation de la Moselle.