|     | 

AM EISLECK
Eng Regioun a Beweegung

Galeries éviter

Présentation

Documentaire/Court métrage

Luxembourg, 2007

Réalisation : Tom Alesch, Anne Schiltz

Production : Centre de Technologie de l’Education (CTE), Naturpark Our, Naturpark Öewersauer

  • Durée : 48
  • Version originale : Luxembourgeois
  • Image : couleurs
  • Format : Betacam numérique
  • Son : sonore

Générique

Générique

  • Bild : Pol LINDEN
  • Toun : Laurence MOREL
  • Musek : André MERGENTHALER a Marc MERGEN
  • Schnëtt : Jean-Luc SIMON
  • Produktiounsleedung : Sylvie REUTER
  • Producktiounsberodung : Anne SCHROEDER
  • Realisatioun : Tom ALESCH
  • Co-Realisatioun : Anne SCHILTZ

  • avec :
    • Jhemp BASTIN
    • Jean-Marc a Myriam BRET-GREISCH
    • Camille BURG
    • Gérard CLAUDE
    • Rymond CLEMENT
    • Jeanny DISIVISCOUR
    • Jessica EICHER
    • Raymond ESCH
    • Barbara « Bebbi » HAAN
    • Serge HERMES
    • Amand a Serge KEISER
    • Fränz a Sjoukje KLASEN-DYKSTRA
    • Michel a Lucie LENERS-EICHER
    • Annette LIPPERT
    • Christine LUTGEN
    • Anna a Léon MANGEN-LOESCH
    • Bas OUDE
    • Benjamin POTTIER
    • Tessy SCHMITZ
    • Pierre SCHROEDER
    • Zousätzlech Biller an Téin
    • Tom ALESCH
    • Graham JOHNSTON
    • Philippe KOHN
    • Marc MERGEN
    • Carlo THOSS
    • Kamerakran : Ken FITZKE
    • Carlo THIEL
    • Pilote vun de Warmloftballonen : Nico BETZEN
    • Michel MEYER ; Guy MOYANO
    • Kapitäne vum Solarboot : Fredy an Henny MERKER
    • Musekopnahm : Marc MERGEN
    • Fränz PROBST
    • Tounschnëtt : Pia DUMONT
    • Tounmëschung : Mathieu COX
    • HD-Konformatioun a Faarfkorrektur : Raoul NADALET
    • Assistenz Tournage : Luc HOLCHER ; Victor MARQUES ; Steffi WAGNER
    • Transkriptioun an Iwwersetzung : Nathalie NOËL ; Sylvie REUTER ; Jacques SCHILTZ ; Steffi WAGNER
    • Sekretariat a Comptabilitéit : Nathalie NOËL
    • Produktioun : Petra KNEESCH ; Christine LUTGEN ; Roger MEYRATH
    • Produktiounsmaterial : Axis-Seven ; Centre National de l’Audiovisuel ; Centre de technologie de l’éducation ; Espera productions ; Studios Philophon
    • E grousse Merci un de Camille BURG, deen eis a senger Epicerie op Rieder matgeholl huet, an un de Raymond CLEMENT, deen eis déi schéinsten Ecke vum Éislek gewisen huet.
    • Merci : de Kanner an Enkelkanner vun de Famillje BRET a LENERS
    • grad ewéi : Claude a Manette ALESCH-MATHAY ; Georges ALFF ; Bert ALLARD ; Eugénie AUST ; Jules a Camille BARTHEL ; Fränk BAUSTERT ; Stéphane CABOCHE ; Alfred a Guy BOENTGES ; Léon BRACONNIER ; Denise BÜCHEL ; Mike BURG ; Joe De DOOD ; Famill DUBBELING ; Emile EICHER ; Fränk ELSEN ; David GOMES ; Marco HAAS ; Carine HENSGEN ; Carmen HERMAN , Patrick JUNKES ; Christian KAYSER ; Jean-Claude KEIPES ; Sonja KMEC ; Pierre-Marie KOCH ; Georges KRAUS ; Famill KUIJPER-RINSEMA ; Catherine a Pia LINDEN ; Corinne MAJERUS ; Lucia MARTINS ; Charel MARX a Famill ; Paul a Renée MATHAY-LIEFGEN ; Fmaill MERGEN ; Théo PÉPORTÉ ; Pierre RENCKENS ; Marc « Wiermchen » SCHANK ; Marco SCHANK ; Marcel a Marie-Antoinette SCHEIDWEILER-RECKEN ; Claude SCHOCK ; Paul SCHOCKMEL ; Famill SCHOO ; Yann TONNAR ; Pierre TURPEL ; Jules a Pascal VAESSEN ; Claude WANDERSCHEID ; Romain WESTER ; Barbara ZECHES & Gernstl ; CEGEDEL ; SEBES ; Service météorologique du Findel
    • Reproduktioun vum Rayond Clement senge Fotoe mat der Autorisatioun vum Auteur
  • Dëse Film gouf mat der Ënnerstetzung vu « Lëtzbuerg a Groussregioun, Kulturhaaptstad vun Europa 2007 » produzéiert

Synopsis complet

Lorsque le brouillard se lève sur le Lac de la Haute-Sûre et que tout autour, la nature endormie commence à s’animer, l’épicier Camille Burg est déjà au travail: les gens qu’il dessert avec son épicerie sur roues se trouvent un peu partout dans l’Ösling. Ses clients, qui sont majoritairement des personnes âgées, confirment que la région a connu des changements: dans les petits villages, les magasins sont devenus rares. On ne se connaît plus très bien entre gens du même village, les réunions après la messe ou dans le café ne se font plus guère.

Cependant, des jeunes gens interviewés énumèrent avec fierté les avantages de leur région par rapport au «Bon Pays». Un amateur de tandem explique l’importance des connexions routières avec la ville de Luxembourg. Un forgeron traditionnel raconte pourquoi il s’est établi dans un village de l’Ösling. Un agriculteur biologique expose les inconvénients de la fertilisation. D’autres témoignent de l’essor que connaît la région grâce au travail des parcs naturels de l'Our et de la Haute-Sûre qui visent non seulement à protéger le patrimoine naturel mais aussi à développer les aspects économiques et sociaux de la région. Le développement du tourisme est commenté, ainsi que les prix des terrains à bâtir, et la question de savoir s’il existe une mentalité, une culture propre à l’Ösling.

Une rencontre marquante est celle avec le photographe Raymond Clement qui montre les lieux les plus imposants de la contrée et témoigne de sa façon d’éprouver la mystérieuse beauté de certains endroits.