Logo Gouvernement du Grand-Duché de Luxembourg

Centre National de l’Audiovisuel - Grand-Duché de Luxembourg

Adresse web (URL) de la page imprimée : http://www.cna.public.lu/fr/film-tv/historique-cinema/1990-1999/


RETOUR vers la page d’origine
 

1990-1999 : Le début de la production professionnelle


Hochzäitsnuecht, Pol Cruchten (1991)    (c) Videopress

Au cours des années 1990, le cinéma luxembourgeois va connaître une rapide évolution. En 1992, le film Hochzäitsnuecht (Nuit de Noces) de Pol Cruchten (production 100 pour cent luxembourgeoise) est le premier long métrage présenté au festival de Cannes (dans la section Un certain regard) et 8 mois plus tard, ce même film remporte le prix Max Ophüls à Saarbrücken.

En l’absence d’un marché national permettant de rentabiliser un long métrage et en l'absence d'une chaîne de télévision susceptible d'investir dans la production cinématographique ou documentaire, la plupart des sociétés qui se créent à cette époque commencent assez rapidement à concentrer leurs efforts sur les coproductions avec l'étranger.

Une douzaine de sociétés de production se rassemblent dans l’Union luxembourgeoise de la production audiovisuelle (ULPA) et une demi-douzaine d’autres – plus petites – sont également établies au Luxembourg. Le secteur de l'animation est également bien représenté.

Depuis 1990, le Lycée Technique des Arts et Métiers offre une filière BTS consacrée au dessin animé.

Alors que, tous genres confondus (documentaires, longs métrages, courts métrages, reportages), on avait produit quelque 110 films entre 1899 et 1989, il y en aura 120 dans les dix années entre 1990 et 1999.

Des vedettes internationales passent par le grand-duché tels que Philippe Léotard, Christopher Lee, Geraldine Chaplin, Miou-Miou, Marisa Berenson, Marthe Keller, Maria de Medeiros, Christophe Lambert, Pam Grier, Nathalie Baye, John Malkovich, Willem Dafoe, Catherine Deneuve, Philippe Noiret, Gene Hackman et beaucoup d’autres.

Peter Greenaway tourne plusieurs films (The Pillow Book, 8 ½ Women et The Tulse Luper Suitcase) dans les studios luxembourgeois en coproduction avec Delux.

Des coproductions luxembourgeoises soutenues par le Fonds national de soutien à la production audiovisuelle sont dorénavant présentes régulièrement dans les festivals internationaux comme L'école de la chair de Benoît Jacquot, 1998; Une liaison pornographique de Frédéric Fonteyne, 1997 ; Kirikou et la sorcière de Michel Ocelot, 1998 ou encore Jaime d'Antonio-Pedro Vasconcelos, 1999.




Dernière mise à jour de cette page le : 17-07-2017